Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

Une responsabilité mondiale : prorogation des mandats des missions de paix

14.12.2017 - Communiqué de presse

Les crises aux quatre coins du monde n’attendant pas la formation du nouveau gouvernement allemand, le Bundestag a prorogé les mandats de sept opérations internationales de maintien de la paix.

Une responsabilité mondiale : la Bundeswehr participe à des missions de paix internationales © dpa
Une responsabilité mondiale : la Bundeswehr participe à des missions de paix internationales © dpa© dpa

Le Bundestag allemand a prorogé jusqu’au printemps 2018 la participation de la Bundeswehr à sept opérations internationales de maintien de la paix. Ces mandats auraient sinon expiré fin janvier 2018. L’Allemagne envoie ainsi également en cette période intérimaire un signal fort de sa fiabilité à ses partenaires internationaux et aux forces alliées. « De nombreuses nations attendent de nous que l’Allemagne use de son influence en faveur de la paix et de la stabilité », a déclaré le ministre fédéral des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel.

Aperçu des mandats prorogés :

Aperçu des mandats prorogés © Ministère fédéral des Affaires étrangères (AA)
Aperçu des mandats prorogés © Ministère fédéral des Affaires étrangères (AA)© Ministère fédéral des Affaires étrangères
MINUSS (Soudan du Sud)

Mandatée par le Conseil de sécurité, la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud vise à protéger les civils, surveiller le respect des droits de l’homme et faciliter l’acheminement de l’aide humanitaire. La MINUSS accompagne par ailleurs la mise en œuvre de l’accord de cessation des hostilités.

MINUAD (Soudan)

L’Opération hybride de l’Union africaine et des Nations Unies au Darfour a pour mission de protéger les civils, faciliter l’aide humanitaire et aider le processus de paix.

MINUSMA (Mali)

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali assure la paix au Mali. Les Casques bleus envoyés par le Conseil de sécurité des Nations Unies surveillent l’application du cessez‑le‑feu et soutiennent les mesures de confiance entre les parties au conflit. Le mandat vise également à fournir une aide humanitaire, à protéger les droits de l’homme et à aider à la reconstruction du secteur de la sécurité malien.

Anti‑EI (Syrie et Iraq)

Après les attentats de Paris le 13 novembre 2015, le Bundestag allemand avait décidé de soutenir la coalition internationale contre l’organisation terroriste « État islamique ». L’Allemagne y participe dans le domaine du ravitaillement en vol et de la surveillance.

Opération Sea Guardian (Méditerranée)

Lors du sommet de Varsovie, l’OTAN a décidé de lancer une nouvelle opération de sûreté maritime en Méditerranée. En surveillant les zones maritimes méditerranéennes, l’Opération Sea Guardian contribue au renforcement des capacités de sûreté maritime des pays riverains et fournit un appui au contre‑terrorisme maritime. Cette opération est fondée sur le droit maritime général. Elle vise également à apporter du soutien et à venir en renfort à l’Union européenne et son opération navale EUNAVFOR MED opération Sophia, notamment pour appliquer l’embargo sur les armes à l’encontre de la Libye.

Resolute Support (Afghanistan)

Depuis la fin du mandat de la Force internationale d’assistance à la sécurité en Afghanistan (FIAS, ISAF en anglais), l’OTAN aide l’Afghanistan, dans le cadre de la mission Resolute Support lancée en janvier 2015, à former, conseiller et soutenir ses forces de défense et de sécurité. Celles-ci doivent en effet pouvoir mieux exercer de façon autonome la responsabilité d’assurer la sécurité dans tout le pays. À la différence de la FIAS, Resolute Support n’est donc pas une mission de combat. En 2018, les quelque 16 000 soldats de l’OTAN et de leurs partenaires opérationnels seront donc déployés dans la région de Kaboul et les quatre rayons régionaux.

Mission de formation en Iraq

L’Allemagne soutient les forces de sécurité iraquiennes dans la lutte contre l’organisation terroriste « État islamique ». La mission vise donc à former des forces de sécurité et à dispenser des conseils en logistique et en matière de santé.

Contenus associés

Retour en haut de page