Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Des réseaux pour la paix

14.09.2017 - Communiqué de presse

Les méthodes et stratégies innovantes dans les processus de paix étaient cette année au cœur du « Global Peacebuilder Summit ».

Photo de groupe avec tous les militants participant au sommet © Ministère fédéral des Affaires étrangères (AA)
Photo de groupe avec tous les militants participant au sommet © Ministère fédéral des Affaires étrangères (AA)© Ministère fédéral des Affaires étrangères

Les méthodes et stratégies innovantes dans les processus de paix étaient cette année au cœur du « Global Peacebuilder Summit ».

Une rencontre pour la paix

Fatuma Abdulkadir, une participante originaire du nord du Kenya, en train de discuter © Eric Vazzoler, Zeitenspiegel
Fatuma Abdulkadir, une participante originaire du nord du Kenya, en train de discuter © Eric Vazzoler, Zeitenspiegel© Eric Vazzoler, Zeitenspiegel

Il s’agit du deuxième « Global Peacebuilder Summit », organisé avec le soutien du ministère fédéral des Affaires étrangères. La semaine dernière (du 7 au 12 septembre), 28 représentantes et représentants d’organisations de la société civile étaient réunis à Paretz, près de Potsdam, pour échanger sur leur action en faveur de la paix. Une plateforme d’échange international entre militants de la paix continue de présenter un grand intérêt : le « Global Peacebuilder Summit » est le seul format réunissant des acteurs majeurs de la société civile pour la paix. Il vise donc à instaurer des coopérations et des réseaux durables.

Promouvoir l’engagement et mettre les enseignements en pratique

Échange avec des collaborateurs du ministère fédéral des Affaires étrangères © Eric Vazzoler/zeitenspiegel
Échange avec des collaborateurs du ministère fédéral des Affaires étrangères © Eric Vazzoler/zeitenspiegel© Eric Vazzoler, Zeitenspiegel

Dans le cadre de cette réunion, les militants ont notamment rencontré lundi (11 septembre) des collaboratrices et collaborateurs du ministère fédéral des Affaires étrangères. Ensemble, ils ont discuté des difficultés que présentent les activités en faveur de la paix et recherché des moyens pour le ministère de cibler encore davantage son action pour soutenir leurs efforts. L’enjeu est en fin de compte d’agrandir à nouveau les moyens d’action des sociétés civiles afin de consolider durablement le travail des artisans de la paix.

Lire aussi :

Bases de la prévention des crises

La prévention des crises par des moyens civils (en allemand)


Contenus associés

Retour en haut de page