Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

Dialogue sur la migration : l’Allemagne et l’Égypte signent un accord

29.08.2017 - Communiqué de presse

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Sigmar Gabriel a rencontré son homologue égyptien, Sameh Shoukry. La coopération bilatérale et les questions régionales étaient au centre de la rencontre.

Sigmar Gabriel a rencontré dimanche (27 août) son homologue égyptien, Sameh Shoukry, au ministère fédéral des Affaires étrangères. Leur entretien a porté essentiellement sur la coopération bilatérale et des questions régionales. Le même jour, l’Allemagne et l’Égypte ont également signé un accord instituant un « dialogue bilatéral sur la migration ».

L’accord instituant un « dialogue sur la migration », un pas important

Dans le but d’intensifier leur coopération migratoire, l’Allemagne et l’Égypte ont signé dimanche un accord instituant un « dialogue bilatéral sur la migration ». Comme l’a souligné le chef de la diplomatie allemande, l’objectif est de lutter ensemble contre les causes de la migration vers l’Europe, investir dans la formation professionnelle des jeunes jouant à cet égard un rôle particulièrement important. Outre une coopération économique renforcée, l’accord prévoit donc des aides au secteur de l’éducation égyptien ainsi que des bourses d’études supplémentaires en Allemagne pour les jeunes Égyptiens.

Le ministre fédéral des Affaires étrangères a estimé par ailleurs qu’il fallait se demander « comment faire en sorte que ceux qui se trouvent actuellement en Allemagne et ne peuvent y rester puissent rentrer en Égypte rapidement et de façon ordonnée ». Dans l’accord signé, il est convenu de mener une meilleure coopération dans le domaine des reconduites et d’organiser une campagne d’information mettant en garde contre les dangers de la migration irrégulière. Le ministre égyptien a déclaré que la nouvelle coopération avec l’Allemagne sur les questions migratoires constituait une « étape importante dans nos relations ».

Donner une perspective d’avenir aux jeunes Égyptiens

Lors de la conférence de presse conjointe, Sigmar Gabriel a également insisté sur les « relations traditionnellement bonnes » entre l’Allemagne et l’Égypte. Les deux pays entretiennent des liens amicaux, leurs échanges sont intensifs.

La stabilité de l’Égypte est aussi dans l’intérêt de l’Europe et du monde, a-t-il estimé, ajoutant que cela vaut pour la lutte contre le terrorisme mais aussi face à un autre grand défi qui consiste à offrir aux jeunes Égyptiens des opportunités économiques et des perspectives d’avenir. L’Allemagne, a poursuivi Sigmar Gabriel, veut s’employer à ce que la jeunesse égyptienne puisse espérer connaître un avenir meilleur.

Une coopération étroite « vraiment fantastique » dans le secteur éducatif

Pendant cette même conférence de presse, Sigmar Gabriel a insisté sur le fait qu’il n’y avait nulle part ailleurs autant d’écoles allemandes qu’en Égypte. On est fier de voir l’Égypte placer une telle confiance dans l’Allemagne pour l’éducation des jeunes, a-t-il précisé, avant de conclure que les échanges universitaires entre les deux pays étaient « vraiment fantastiques ».

Lire aussi (en allemand) :

Informations sur l’Égypte


Contenus associés

Retour en haut de page