Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Visite du ministre congolais des Affaires étrangères M. Tshibanda à Berlin

02.02.2016 - Communiqué de presse

Le chef de la diplomatie allemande, Frank-Walter Steinmeier, a reçu vendredi (22 janvier) son homologue congolais, Raymond Tshibanda, au ministère fédéral des Affaires étrangères. 

Outre la situation politique intérieure en RDC et l’élection présidentielle prochaine, la situation au Burundi voisin a été au cœur des entretiens.

Élection présidentielle prochaine

Raymond Tshibanda N’Tungamulongo avait reçu son homologue allemand dans son pays il y a un peu moins d’un an. M. Steinmeier a commencé par le remercier pour son hospitalité lors de son déplacement au Congo. Il l’a assuré se souvenir parfaitement des potentialités économiques mais aussi des défis dans l’est du Congo. M. Tshibanda a présenté à son tour ses remerciements pour la contribution allemande à la reconstruction de son pays après la guerre civile, et plus précisément pour la réhabilitation de l’aéroport de Goma, dont la piste d’atterrissage avait été inaugurée lors de la visite de M. Steinmeier en 2015. Il a exprimé par ailleurs l’espoir de voir se renforcer la coopération avec l’Allemagne.

La situation politique intérieure en République démocratique du Congo a été l’un des grands thèmes de la rencontre. Selon la Constitution, l’élection présidentielle doit avoir lieu d’ici le mois de novembre. À ce propos, M. Steinmeier a déclaré : « Si le calendrier électoral est fixé et que tout concourt vers un scrutin libre et conforme à la Constitution, alors l’Allemagne et d’autres pays de l’Union européenne seront prêts à apporter leur soutien. »

Un regard inquiet vers le Burundi

La situation au Burundi, pays voisin du Congo, était également au menu de l’entretien des deux ministres. Depuis des mois, les graves tensions politiques intérieures y font régulièrement des victimes. « Nous sommes tous deux d’avis qu’une escalade de la situation au Burundi constituerait une menace pour la paix et la stabilité de toute la région. Il faut tout faire pour l’éviter », a déclaré M. Steinmeier au début de la rencontre. Le terrible génocide au Rwanda est un avertissement pour tous et pour toujours. La coopération entre l’Union africaine et les Nations Unies est essentielle pour résoudre le problème, a poursuivi le ministre allemand. De plus, il est clair que « nous ne réussirons pas dans cette entreprise si le gouvernement burundais n’y contribue pas pour une part décisive ». M. Tshibanda a promis de s’engager fermement en faveur du dialogue au Burundi et, dans ce contexte, d’appuyer l’action du président ougandais M. Museveni.

Lire aussi

Informations sur la République démocratique du Congo (en allemand)

Informations sur le Burundi (en allemand)

La politique africaine de l’Allemagne : http://www.allemagne.diplo.de/Vertretung/frankreich/fr/03-11-afrique/01-pol/01-strategie-afrique-pm.html


Contenus associés

Retour en haut de page