Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Aide innovante contre la faim : l’Allemagne soutient le PAM

Heiko Maas rencontre David Beasley, le directeur exécutif du PAM

Heiko Maas rencontre David Beasley, le directeur exécutif du PAM, © Felix Zahn/photothek.net

11.10.2018 - Article

Le ministre fédéral des Affaires étrangères, Heiko Maas, a promis à David Beasley, directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), 186 millions d’euros d’aide supplémentaires.

Lors de leur rencontre à Berlin, ce mercredi 10 octobre, le chef de la diplomatie allemande et le directeur exécutif du PAM se sont entretenus en priorité du soutien allemand à l’assistance humanitaire fournie par le Programme alimentaire mondial (PAM) en Syrie et dans les pays voisins.

À l’issue de cet entretien, M. Maas a déclaré :

Le Programme alimentaire mondial est un partenaire majeur de l’Allemagne dans la lutte contre la faim dans le monde. L’Allemagne vient de débloquer 186 millions d’euros supplémentaires pour le PAM, afin de venir en aide aux Syriens et aux habitants des pays voisins touchés par le conflit persistant, en particulier pour les mois d’hiver à venir.

Le ministre allemand a annoncé par ailleurs que son pays s’emploierait durant son mandat au Conseil de sécurité des Nations Unies, aux côtés de la France, à protéger les travailleurs humanitaires, l’accès de l’aide humanitaire et le respect du droit international humanitaire.

Soutien de l’Allemagne au PAM

Les réfugiés syriens au Liban reçoivent une aide du PAM sous forme de coupon
Les réfugiés syriens au Liban reçoivent une aide du PAM sous forme de coupon© Edward Johnson/World Food Program

Le ministère fédéral des Affaires étrangères soutient le Programme alimentaire mondial des Nations Unies partout dans le monde dans le cadre de l’assistance humanitaire. L’aide alimentaire aux régions en crise est une priorité de l’aide allemande. Celle‑ci a atteint l’année dernière un niveau record, soit 830 millions d’euros, dont 596 millions pour les seules activités humanitaires du PAM. Le PAM était donc, et de loin, le plus gros bénéficiaire de l’aide humanitaire allemande, et l’Allemagne, le deuxième soutien bilatéral du PAM. Les répercussions de la crise syrienne occupent une place centrale dans l’aide humanitaire allemande. Grâce aux 286 millions d’euros alloués cette année par le ministère fédéral des Affaires étrangères, le PAM pourra venir en aide à la population en détresse en Syrie et dans les pays voisins.

Un soutien et une coopération diversifiés

L’Allemagne ne fournit pourtant pas uniquement une aide alimentaire. Elle soutient aussi les services de logistique humanitaire du PAM, par exemple le service aérien humanitaire des Nations Unies (UNHAS), qui amène des travailleurs humanitaires dans les zones de crise humanitaire, y compris les plus éloignées. Ce soutien s’étend également aux mesures innovantes du PAM en matière de prévention des catastrophes humanitaires et, en collaboration avec le ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement et l’État libre de Bavière, à l’Innovation Accelerator, un centre de R&D du PAM situé à Munich.

Les priorités régionales du soutien allemand au PAM sont, outre la Syrie et les pays voisins, le Yémen et les pays de la Corne de l’Afrique.

Retour en haut de page