Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

L’Allemagne s’engage à verser des moyens supplémentaires pour l’aide humanitaire au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés

09.11.2016 - Communiqué de presse

M. Steinmeier a accueilli Filippo Grandi le 7 novembre dernier, promettant de verser au Haut‑Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés une somme supplémentaire de 61 millions d’euros pour l’aide humanitaire.

FrankWalter Steinmeier a accueilli lundi (7 novembre) le HautCommissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, au ministère fédéral des Affaires étrangères. Leur entretien a porté principalement sur les crises humanitaires, notamment en Syrie et au Yémen, et sur la situation des réfugiés et des déplacés internes à travers le monde. Face aux crises aiguës en Afrique, M. Steinmeier a promis de verser au HautCommissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) 61 millions d’euros supplémentaires destinés à l’aide humanitaire.

Ne pas perdre de vue les crises en Afrique

« Nous voulons montrer le bon exemple » : Frank Walter Steinmeier assure un soutien supplémentaire au Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi © Ministère fédéral des Affaires étrangères
« Nous voulons montrer le bon exemple » : Frank Walter Steinmeier assure un soutien supplémentaire au Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi © Ministère fédéral des Affaires étrangères© Ministère fédéral des Affaires étrangères

« Plus de 60 millions de réfugiés et de déplacés internes, voilà un chiffre inédit », a déclaré Frank‑Walter Steinmeier à la suite de l’entretien. « Bien évidemment, la crise humanitaire en Syrie et dans son voisinage occupe particulièrement notre attention. » Cependant, M. Steinmeier a aussi souligné : « Au‑delà de la situation au Proche et Moyen‑Orient, il nous faut veiller également à ne pas perdre de vue les crises qui ne font pas actuellement la une des journaux à travers le monde. »

Comme exemple de ces crises souvent absentes des médias, M. Steinmeier a cité la région du lac Tchad, le Soudan du Sud, la Somalie et le Burundi. La situation dans ces pays s’est considérablement aggravée ces derniers temps « en raison de l’escalade de conflits existants ou de l’émergence de nouveaux conflits, et aussi à cause des catastrophes naturelles liées au changement climatique ». Les pays de l’Afrique subsaharienne hébergent déjà le plus grand nombre de réfugiés au monde.

L’Allemagne met à disposition des moyens supplémentaires pour l’aide humanitaire

Dans ce contexte, le ministre fédéral des Affaires étrangères a déclaré aujourd’hui :

  • Grâce au soutien du Bundestag allemand, j’ai pu assurer à Filippo Grandi que nous verserons, cette année encore, 61 millions d’euros supplémentaires d’aide humanitaire au HCR pour répondre aux crises aiguës en Afrique.

Cet argent permettra d’approvisionner les populations près de leur pays, leur évitant ainsi d’entreprendre le voyage périlleux vers l’Europe. En effet, les moyens supplémentaires sont destinés à des projets du HCR dédiés aux déplacés internes et aux réfugiés au Burundi, au Mali, en Somalie et au Soudan du Sud ainsi que dans leurs pays voisins, et aux populations touchées par la terreur de Boko Haram dans le bassin du lac Tchad.

L’Allemagne a multiplié les moyens dédiés à l’aide humanitaire

Lors de son voyage au Niger en mai 2016, M. Steinmeier s’entretient avec des habitants d’un camp transitoire pour les réfugiés regagnant leur pays © Thomas Imo/photothek.de
Lors de son voyage au Niger en mai 2016, M. Steinmeier s’entretient avec des habitants d’un camp transitoire pour les réfugiés regagnant leur pays © Thomas Imo/photothek.de© Thomas Imo/photothek.de

Au cours de ces dernières années, l’Allemagne a multiplié les moyens dédiés à l’aide humanitaire. En augmentant de manière constante le sotien financier accordé au Haut‑Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, l’Allemagne est ainsi devenue son deuxième bailleur de fonds. Avec les 61 millions d’euros annoncés à présent, les fonds mis à disposition du HCR pour l’année 2016 s’élèvent à un total de 298 millions d’euros. « Nous voulons continuer à montrer le bon exemple afin que d’autres membres de la communauté internationale nous suivent ou renforcent leur propre engagement », a déclaré M. Steinmeier.

Pour en savoir plus :

Aide humanitaire


Contenus associés

Retour en haut de page