Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

Thulisile Madonsela, lauréate du Prix allemand pour l’Afrique 2016

19.07.2016 - Communiqué de presse

La Sud-Africaine Thulisile Madonsela s’est vu attribuer le Prix allemand pour l’Afrique 2016. 

L’ambassadeur d’Allemagne en Afrique du Sud, Walter Lindner, et Mme Thulisile Madonsela, médiatrice de la République en Afrique du Sud © Ambassade d’Allemagne Pretoria
L’ambassadeur d’Allemagne en Afrique du Sud, Walter Lindner, et Mme Thulisile Madonsela, médiatrice de la République en Afrique du Sud © Ambassade d’Allemagne Pretoria© Ambassade d’Allemagne Pretoria

Cette distinction rend hommage à son engagement hors du commun pour la défense de la constitution et à sa lutte contre la corruption dans son pays. L’ambassadeur d’Allemagne en Afrique du Sud, Walter Lindner, lui a appris la bonne nouvelle à Johannesburg.

Le Tunisien Houcine Abassi, Prix Nobel de la paix, avec le président fédéral Joachim Gauck lors de la remise du DAS en 2015 © picture alliance / dpa
Le Tunisien Houcine Abassi, Prix Nobel de la paix, avec le président fédéral Joachim Gauck lors de la remise du DAS en 2015 © picture alliance / dpa© picture alliance / dpa

Depuis plus de cinq ans, Thulisile Madonsela œuvre sans relâche pour le respect de l’État de droit en Afrique du Sud, en sa qualité de « défenseur public » (médiatrice de la République, NdT). C’est à ce titre qu’elle a été sélectionnée par le jury du Prix allemand pour l’Afrique (DAS). Elle succède ainsi au Tunisien Houcine Abassi, Prix Nobel de la paix, auquel le président fédéral Joachim Gauck avait remis la distinction du DAS en 2015.

Thulisile Madonsela est la première femme à exercer la fonction de « défenseur public », qui consiste à traquer la corruption et les abus de pouvoir au sein de l’administration et du gouvernement. Elle s’est fait connaître dans le monde entier en traitant plusieurs cas épineux. Cependant, son intransigeance lui vaut aussi des inimitiés au sein de la population. Des menaces de mort rendues publiques au mois de juin la contraignent à vivre sous protection policière renforcée.

Source : Fondation allemande pour l’Afrique (DAS)
www.deutsche-afrika-stiftung.de
Traduction : CIDAL / MF

En savoir plus :

Thulisile Madonsela, prix allemand pour l'Afrique 2016

Contenus associés