Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Fuite et migration à l’affiche du Festival de la Ruhr

29.04.2016 - Communiqué de presse

Le Festival de la Ruhr, qui fête ses 70 ans cette année à Recklinghausen, abordera du 3 mai au 19 juin un thème brûlant : la crise des migrants et les migrations.

À l'occasion de son 70ème anniversaire, le Festival de la Ruhr aborde la crise des migrants et les migrations © picture alliance/dpa
À l'occasion de son 70ème anniversaire, le Festival de la Ruhr aborde la crise des migrants et les migrations © picture alliance/dpa© picture alliance/dpa

À l’affiche figurent 17 premières, toutes créées en coopération avec des théâtres de renom et présentées au public sous le titre commun « Méditerranée – Mare Nostrum ? » (« notre mer » en latin). Plus d'une centaine de pièces de théâtre seront jouées au total – ce qui représente plus de 300 représentations.

L'intendant du Festival de la Ruhr Frank Hoffmann © picture alliance/dpa
L'intendant du Festival de la Ruhr Frank Hoffmann © picture alliance/dpa© picture alliance/dpa

« Nous ne pouvons pas ignorer la réalité », a déclaré l'intendant Frank Hoffmann, 62 ans, à la Deutsche Presse Agentur. On retrouve la thématique des réfugiés dans de nombreuses pièces. Romeo Castellucci, par exemple, remanie l'« Orestie » d'Eschyle, tandis qu'Elfriede Jelinek a fait de la tragédie du poète grec « Les Suppliantes », vieille de 2.500 ans, une pièce de théâtre d'une actualité brûlante.

Le metteur en scène Christian Stückl, intendant du Théâtre populaire de Munich et directeur du Jeu de la Passion d'Oberammergau
 Le metteur en scène Christian Stückl, intendant du Théâtre populaire de Munich et directeur du Jeu de la Passion d'Oberammergau  © picture alliance/dpa© picture alliance/dpa

Le Festival de la Ruhr s'ouvre traditionnellement sur une fête populaire le 1er mai. La première « première » du festival aura lieu le 3 mai. Il s'agit de la pièce « Arlequin valet de deux maîtres », de Carlo Goldoni, mise en scène par Christian Stückl, l'intendant du Théâtre populaire de Munich, qui dirige également le Jeu de la Passion d'Oberammergau.

Le festival met, par ailleurs, en lumière la culture méditerranéenne en Europe et en Afrique. Des premières présentées par des troupes égyptiennes et israéliennes sont également à l'affiche. De grands acteurs tels que Hanna Schygulla, Peter Simonischek, Ulrich Matthes ou Fritzi Haberlandt seront présents sur scène ou lors de lectures.

Source : dpa; traduction : FSM

Contenus associés

Retour en haut de page