Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

« Montrer notre cohésion face aux forces centrifuges en Europe » - Deuxième Conférence européenne des écrivains les 9 et 10 mai à Berlin

27.04.2016 - Communiqué de presse

Frank-Walter Steinmeier, Mely Kiyak, Nicol Ljubić, Antje Rávic Strubel et Tilman Spengler invitent 30 écrivaines et écrivains de 30 nationalités à la Conférence européenne des écrivains à Berlin.

(Photo d'archive) De jeunes écrivains de toute l'Europe se sont rencontrés lors de la Conférence européenne des écrivains à Berlin © dpa/pa
(Photo d'archive) De jeunes écrivains de toute l'Europe se sont rencontrés lors de la Conférence européenne des écrivains à Berlin © (Photo d'archive) De jeunes écrivains de toute l'Europe se sont rencontrés lors de la Conférence européenne des écrivains à Berlin © dpa/pa© dpa/pa

Penser l’Europe et son avenir du point de vue de la littérature : Frank-Walter Steinmeier, Mely Kiyak, Nicol Ljubić, Antje Rávic Strubel et Tilman Spengler invitent 30 écrivaines et écrivains de 30 nationalités à la Conférence européenne des écrivains à Berlin. Les 9 et 10 mai 2016, ils aborderont les identités, les valeurs et les réalités européennes dans un contexte de montée du nationalisme et de la xénophobie avec pour mot d’ordre « (D)écrire les frontières ».

« La Conférence européenne des écrivains est un signal fort de cohésion opposé aux forces centrifuges qui préoccupent l’Europe. Malgré les difficultés, malgré les résistances et les revers, il est possible de dépasser les frontières, sur les plans psychologique et culturel mais aussi au niveau politique ! », a relevé le ministre fédéral des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier. « Nous ne pourrons braver les crises actuelles en Europe qu’en agissant de manière solidaire en Europe. À l’heure actuelle, les voix des auteures et des auteurs ont un poids particulier dans et pour une Europe qui ne cesse de franchir les frontières. »

Que sont les valeurs européennes et à qui s’appliquent-elles ? Combien d’apport extérieur la culture peut‑elle supporter ou exiger ? Que se passe‑t‑il quand la langue est délaissée sur la route de l’exil ? Ce sont les questions que se poseront Najet Adouani (Tunisie), Kefah Ali Deeb (Syrie), Nir Baram (Israël), Lukas Bärfuss (Suisse), Joanna Bator (Pologne), Josef Haslinger (Autriche), Doris Kareva (Estonie), Lawen Mohtadi (Suède), Jordi Puntí (Espagne), Shumona Sinha (France), Zmicier Vishniou (Bélarus) et Mehmet Yashin (Chypre) le premier jour de la conférence (9 mai).

Les comédiens Barbara Schnitzler et Thorsten Hierse liront des traductions allemandes (photo d'archives de Thorsten Hierse et Barbara Schnitzler dans la pièce de théâtre Wastwater de Simon Stephens) © picture alliance / Eventpress Hoensch
Les comédiens Barbara Schnitzler et Thorsten Hierse liront des traductions allemandes (photo d'archives de Thorsten Hierse et Barbara Schnitzler dans la pièce de théâtre "Wastwater" de Simon Stephens) © picture alliance / Eventpress Hoensch© picture alliance / Eventpress Hoensch

Une Longue nuit de la littérature européenne viendra conclure cette journée à partir de 20 heures au Deutsches Theater : des auteures et auteurs de Grèce, d’Islande, d’Italie, du Kosovo, de Macédoine, de Serbie, de Slovaquie, de République tchèque et d’Ukraine liront leurs textes et les comédiens Barbara Schnitzler et Thorsten Hierse liront des traductions allemandes. Jana Beňová, Lidija Dimkovska, Paolo Giordano, Jazra Khaleed, Dragana Mladenović, Jeton Neziraj, Jaroslav Rudiš, Sjón et Serhij Zhadan comptent parmi les invités.

Le deuxième jour de la conférence (10 mai) sera sous le signe des thèmes « (D)écrire les frontières » et « Quelle langue imprègne la vie publique ? ». Eugenijus Ališanka (Lituanie), Priya Basil (Grande-Bretagne), Yavuz Ekinci (Turquie), György Dragomán (Hongrie), Sergej Lebedew (Russie), Rosa Liksom (Finlande), Ivana Sajko (Croatie) et Peter Terrin (Belgique) participeront aux discussions.

L’intégralité du programme est disponible sur :

www.europaeischeschriftstellerkonferenz.eu

  • Contexte

    La Conférence européenne des écrivains est une manifestation ouverte au public. Elle se tiendra le 9 mai 2016 de 9 h 30 à 17 h 00 et le 10 mai 2016 de 11 à 16 heures à l’Académie des Arts, située Pariser Platz. Une Longue nuit de la littérature européenne viendra conclure la première journée de la conférence le 9 mai au Deutsches Theater : des auteurs de différentes nationalités viendront y lire leurs œuvres.

    Les invités seront : Najet Adouani (Tunisie), Kefah Ali Deeb (Syrie), Eugenijus Ališanka (Lituanie), Nir Baram (Israël), Lukas Bärfuss (Suisse), Priya Basil (Grand-Bretagne), Joanna Bator (Pologne), Jana Beňová (Slovaquie), Lidija Dimkovska (Macédoine), György Dragomán (Hongrie), Yavuz Ekinci (Turquie), Paolo Giordano (Italie), Josef Haslinger (Autriche), Doris Kareva (Estonie), Jazra Khaleed (Grèce), Sergej Lebedew (Russie), Rosa Liksom (Finlande), Dragana Mladenović (Serbie), Lawen Mohtadi (Suède), Jeton Neziraj (Kosovo), Jordi Puntí (Espagne), Jaroslav Rudiš (République tchèque), Ivana Sajko (Croatie), Shumona Sinha (France), Sjón (Islande), Peter Terrin (Belgique), Zmicier Vishniou (Bélarus), Mehmet Yashin (Chypre) et Serhij Zhadan (Ukraine).

    La Conférence européenne des écrivains est une initiative des écrivaines et écrivains Mely Kiyak, Antje Rávic Strubel, Nicol Ljubić et Tilman Spengler ainsi que de Frank-Walter Steinmeier. La conférence est organisée par G + F Kulturarbeit gUG et soutenue par le programme Hauptstadtkulturfonds et la fondation Stiftung Mercator en coopération avec les fondations Allianz Kulturstiftung et Schwarzkopf-Stiftung Junges Europa. L’évènement est accueilli par l’Académie des Arts et le Deutsches Theater. Avec l’aimable soutien de BMW Stiftung Herbert Quandt et de BMW Group.

    La manifestation est ouverte à la presse.

Contenus associés