Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

La déléguée à la politique des droits de l’homme et à l’aide humanitaire se rend en Éthiopie et au Soudan du Sud

25.04.2016 - Communiqué de presse

Bärbel Kofler, déléguée du gouvernement fédéral à la politique des droits de l’homme et à l’aide humanitaire au ministère fédéral des Affaires étrangères, a entrepris un voyage en Éthiopie et au Soudan du Sud afin d’apprécier sur le terrain la situation humanitaire dans ces deux pays.

Awasa Hochland aethiopien © Arco Images
Awasa, Hochland, aethiopien© Arco Images

Bärbel Kofler, déléguée du gouvernement fédéral à la politique des droits de l’homme et à l’aide humanitaire au ministère fédéral des Affaires étrangères, a entrepris vendredi soir un voyage de quatre jours en Éthiopie et au Soudan du Sud afin d’apprécier sur le terrain la situation humanitaire dans ces deux pays.

Mme Kofler a déclaré vendredi à l’occasion de son déplacement :

« Un très grand nombre de personnes en Afrique sont malheureusement tributaires de l’aide humanitaire. C’est une réalité trop rarement prise en considération par les médias, avec pour conséquence un manque de sensibilisation de l’opinion publique. Ces crises humanitaires ne doivent pourtant pas tomber dans l’oubli.

Je me rends dans cette région afin de me faire une idée du quotidien et des conditions de vie des réfugiés et des personnes déplacées en Éthiopie et au Soudan du Sud. Les effets du phénomène climatique El Niño aggravent la situation humanitaire dans l’est et le sud de l’Afrique. Il est donc à la fois légitime et important qu’à côté de la crise en Syrie et dans ses régions voisines, les crises persistantes en Afrique restent une priorité de l’aide humanitaire allemande. »

  • Contexte :

    À Addis-Abeba et à Djouba, Mme Kofler s’entretiendra entre autres avec des représentants du gouvernement, de la société civile et de l’Union africaine. Elle rencontrera en outre des membres d’organisations humanitaires internationales pour discuter des défis qui se présentent sur place en raison du grand nombre de personnes en détresse. La visite de deux camps de réfugiés figure également au programme de la déléguée qui entend aborder, lors de ses entretiens, la situation difficile en matière de droits de l’homme et les violations des droits de l’homme dans la région.
    L’aide humanitaire allemande en Afrique s’est élevée à 102 millions d’euros en 2015. En 2016 également, le Soudan du Sud, la Corne de l’Afrique, le Sahel et la République démocratique du Congo figurent parmi ses domaines d’action prioritaires.


    Soudan du Sud

    La situation humanitaire au Soudan du Sud est précaire. Les Nations Unies l’ont qualifiée de situation d’urgence de niveau 3 (niveau le plus élevé). À l’heure actuelle, environ 1,7 million de déplacés internes dépendent de l’aide humanitaire. Environ 678 000 personnes ont cherché refuge dans les pays voisins. En outre, 270 000 réfugiés provenant de pays limitrophes séjournent au Soudan du Sud.

    Éthiopie

    Aujourd’hui, 10,2 millions de personnes vivent dans une situation de besoin urgent, 5,8 millions de personnes ayant besoin de soutien en matière d’approvisionnement en eau et de soins médicaux. Grâce au filet de sécurité productif (Productive Safety Net Programme), un programme de protection sociale de base du gouvernement, 8 millions de personnes en situation d’« insécurité alimentaire structurelle » reçoivent de l’aide. Au total, plus de 18 millions de personnes (environ 20 % de la population) sont donc dans le besoin.

    Le phénomène climatique El Niño :

    Sous des formes différentes (sécheresses, inondations, tornades, hausse sensible de la température, selon les régions), ce phénomène climatique est à l’origine de mauvaises récoltes et de pénurie d’eau. En résultent, à leur tour, une insécurité alimentaire considérablement aggravée, une sous-alimentation de plus en plus alarmante et des risques sanitaires accrus, en particulier à travers les maladies liées à l’eau, le recours à des mécanismes d’intervention nocifs ainsi que des flux migratoires croissants (notamment à l’intérieur d’une même région). Plus de 60 millions de personnes sont concernées, pour la plupart dans la Corne et le sud de l’Afrique, mais aussi en Amérique latine et en Asie.

    De nombreuses situations de crise humanitaire en Afrique font figure de crises oubliées. L’engagement dans ces zones oubliées, comme l’Éthiopie ou le Soudan du Sud, fait partie des priorités de la stratégie du ministère fédéral des Affaires étrangères pour l’aide humanitaire (en allemand) :
    Stratégie du ministère fédéral des Affaires étrangères pour l’aide humanitaire à l’étranger, 12 novembre 2012 (PDF, 614 ko)


Contenus associés

Retour en haut de page