Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

La ministre allemande de la Défense en visite au Mali

19.04.2016 - Communiqué de presse

La ministre fédérale de la Défense, Ursula von der Leyen, s’est rendue au Mali début avril. Elle a honoré des rendez-vous politiques dans la capitale, Bamako.

Hubert Coulibaly pendant une cérémonie de bienvenue avec honeurs militaires à Bamako au Mali
La ministre fédéral de la Défense Ursula von der Leyen et son homologue malien Tieman Hubert Coulibaly pendant une cérémonie de bienvenue avec honeurs militaires à Bamako au Mali © dpa/pa© dpa/pa

La ministre fédérale de la Défense, Ursula von der Leyen, s’est rendue au Mali début avril. Elle a honoré des rendez-vous politiques dans la capitale, Bamako, puis rendu visite aux troupes allemandes mobilisées au sein de la mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Des soldats de la Bundeswehr participent également à la mission de formation de l’UE (EUTM) dans ce pays.

Les parties en conflit au Mali ont signé un accord de paix en mai et juin 2015. La mise en œuvre de ce dernier revêt une importance majeure pour rétablir durablement la paix au Mali, en particulier dans le nord du pays.

La ministre fédérale de la Défense Ursula von der Leyen s'entretient au Camp Castor à Gao au Mali avec les soldats du contingent allemand
La ministre fédérale de la Défense Ursula von der Leyen s'entretient au Camp Castor à Gao au Mali avec les soldats du contingent allemand© dpa/pa

Le Mali est l’un des pays où se concentrent les efforts de l’Allemagne en Afrique. Outre la participation de la Bundeswehr aux missions de l’ONU et de l’UE, la République fédérale contribue à la mise en place de structures civiles pour soutenir le processus de paix.

C’est pour négocier cette phase, qualifiée de critique par la ministre fédérale de la Défense, que l’Allemagne a renforcé sa présence militaire au Mali en début d’année. Le Bundestag a accepté de relever les effectifs déployés dans le cadre de la MINUSMA pour les porter à 650. De surcroît, près de 200 soldats allemands participent à la mission EUTM.

Un soldat de l'armée fédérale de la MINUSMA portant le sigle des Nations Unies au Camp Castor à Gao au Mali © dpa/pa
Un soldat de l'armée fédérale de la MINUSMA portant le sigle des Nations Unies au Camp Castor à Gao au Mali © dpa/pa© dpa/pa

Cette mission de formation de l’UE devrait bientôt être étendue au nord du Mali. Des formations seront ainsi dispensées à Gao et à Tombouctou. Le Conseil des ministres fédéral a adopté à cet effet un nouveau mandat qui sera bientôt soumis à l’approbation du Parlement allemand.

Source : Centre d’information sur l’Allemagne de Washington
Traduction : CIDAL


En savoir plus (en allemand) :

Bundeswehr künftig auch im Norden Malis https://www.bundesregierung.de/Content/DE/Artikel/2016/04/2016-04-13-bundeswehr-mali-mandat.html

Contenus associés