Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

Un nouveau « centre d’innovation verte » au Bénin

29.03.2016 - Communiqué de presse

En janvier 2016, le ministère fédéral pour la Coopération économique et le Développement a ouvert un nouveau centre d’innovation verte au Bénin, le treizième de ce type à travers le monde.

Trie de semence de riz dans le nouveau centre d’innovation verte au Bénin. L'objectif est de permettre l’accès des producteurs à des semences de meilleure qualité © picture alliance / Godong
Trie de semence de riz dans le nouveau centre d’innovation verte au Bénin. L'objectif est de permettre l’accès des producteurs à des semences de meilleure qualité © picture alliance / Godong© picture alliance / Godong

Lors de son inauguration, le ministre fédéral Gerd Müller s’est engagé à soutenir le projet à hauteur de 20 millions d’euros.

 Le Bénin compte parmi les pays les plus pauvres au monde. Il lutte chaque jour contre la misère qui sévit dans les régions rurales et la famine qui touche notamment les petits paysans. En coopération avec le ministère béninois de l’Agriculture et l’Africa Rice Center, le ministère fédéral pour la Coopération économique et le Développement souhaite ouvrir de nouveaux horizons aux petits exploitants agricoles.

Récolte de riz © picture alliance / Godong
Récolte de riz © picture alliance / Godong© © picture alliance / Godong

Cette initiative a des objectifs clairs : stimuler la productivité agricole, assurer aux petits paysans un meilleur revenu, créer de nouveaux emplois et favoriser une production durable. Pour les atteindre, différentes mesures sont mises en œuvre. Dans le domaine des innovations techniques, il s’agit de faire progresser la mécanisation de l’agriculture et de permettre l’accès des producteurs à des semences de meilleure qualité, à des engrais et à des équipements frigorifiques. Pour élargir les connaissances des agriculteurs et assurer leur diffusion, des formations sont proposées au sein d’établissements agricoles. Des formations et des prestations de conseil spécialement destinées aux femmes sont également prévues, sachant que celles-ci ont encore plus difficilement accès à l’éducation et aux facteurs de production.

Fermier à Tori, au Bénin © picture alliance / Godong
 Fermier à Tori, au Bénin © picture alliance / Godong© picture alliance / Godong

Le soutien à l’agriculture béninoise concerne plus spécialement la production de riz et de soja ainsi que l’élevage de volaille et de bétail. Afin que les innovations puissent se déployer plus efficacement et rapidement dans les zones rurales, la mise en réseau des partenaires locaux doit être renforcée. Par ailleurs, la création de communautés de producteurs, de groupements d’intérêts et d’entreprises spécialisées contribuera à encourager la coopération entre les petits agriculteurs.

Contenus associés

Retour en haut de page