Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Remise d'un laboratoire mobile aux pays du G5 Sahel

21.03.2018 - Article

Les bactéries et les virus ne connaissent pas de frontières : l'Allemagne aide les pays du G5 Sahel, le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad, à réduire au niveau transnational les menaces biologiques.

L'ambassadeur Dietrich Becker (à gauche) lors de la remise du laboratoire © GIZ
L'ambassadeur Dietrich Becker (à gauche) lors de la remise du laboratoire© GIZ

Le 1er mars 2018, l'Allemagne a remis au réseau de sûreté biologique du G5 Sahel, créé en novembre 2017, un laboratoire mobile ultramoderne qui sera stationné au Mali. En cas d'apparition d'une maladie ou autre menace biologique, les cinq pays pourront tous recourir à ce laboratoire. Grâce à la mobilité du laboratoire, il sera possible d'établir rapidement un diagnostic et de répondre au niveau transnational aux menaces biologiques.

Approche régionale pour plus de sûreté biologique

Prêt à l'utilisation : le laboratoire mobile des pays du G5 Sahel © GIZ
Prêt à l'utilisation : le laboratoire mobile des pays du© GIZ

Une coopération régionale et transfrontalière est nécessaire pour réussir à contenir les menaces biologiques. « Des menaces complexes ne peuvent être contrées qu'à travers une approche globale. Le développement du réseau de sûreté, qui dispose désormais d'un laboratoire mobile, fait avancer de manière décisive la coopération transfrontalière entre les pays du G5 Sahel dans ce domaine », a déclaré l'ambassadeur d'Allemagne au Mali, Dietrich Becker.

En plus du laboratoire mobile, l'Allemagne assure notamment des formations pour apprendre à utiliser les équipements. Il s'agit de donner à un groupe d'experts mobiles du G5 Sahel les moyens de détecter rapidement et sûrement des agents pathogènes très contagieux. Après avoir suivi une formation, ces experts pourront jouer un rôle de multiplicateur dans leurs pays respectifs.

Retour en haut de page