Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Berlinale : le ministère fédéral des Affaires étrangères soutient les rencontres à travers le cinéma

Tapis rouge à la Berlinale © dpa

Tapis rouge à la Berlinale © dpa, © dpa

16.02.2018 - Article

Plus de 400 histoires du monde entier : la Berlinale montre que le cinéma rapproche les individus et les cultures des quatre coins du monde. Le ministère fédéral des Affaires étrangères y participe en soutenant des projets sélectionnés dans le plus grand festival du film ouvert au public.

Plus de 400 histoires du monde entier : la Berlinale montre que le cinéma rapproche les individus et les cultures des quatre coins du monde. Le ministère fédéral des Affaires étrangères y participe en soutenant des projets sélectionnés dans le plus grand festival du film ouvert au public.


Tous les ans, en février, Berlin est pendant une semaine le lieu de rassemblement des metteurs en scène, acteurs, producteurs et journalistes de cinéma de plus de 90 pays. Le Festival international du film de Berlin, plus connu sous le nom de Berlinale, est le grand rendez‑vous de la culture cinématographique mondiale dans la capitale allemande. Chaque année, dans le froid de février, ils sont plus de 400 000 à faire la queue pour tenter d’obtenir des billets pour des documentaires argentins, des courts métrages sur le retentissement mondial des évènements de 1968 ou encore des thrillers indiens. Depuis plus de 60 ans, la Berlinale prouve que le cinéma en tant que média mondial est tout particulièrement à même de réunir un grand nombre d’individus et de promouvoir le dialogue interculturel. Le ministère fédéral des Affaires étrangères y participe également en soutenant trois projets sélectionnés du Festival.


« Berlinale Talents » : mise en réseau des jeunes

Créée à l’initiative du Festival international du film de Berlin, cette plateforme figure parmi les premiers promoteurs de talents au monde et vise à mettre en réseau les jeunes cinéastes d’avenir. Chaque année, 250 talents exceptionnels issus des 12 domaines (réalisation, production, art dramatique, scénario, photographie, montage, scénographie, critique, exploitation internationale, distribution, musique, création sonore) sont invités en février à la « Berlinale Talents ». Pendant six jours, ils profitent d’un vaste programme de discussions, d’ateliers et de rencontres de réseaux.


« Africa hub » : plateforme pour le cinéma africain

L’image de l’Afrique véhiculée par les films européens ou américains est souvent entachée de nombreux clichés. Mais quelles sont les histoires que raconte le cinéma africain sur les différents pays et cultures de son continent ? En proposant au cinéma africain une plateforme qui l’aide à accroître la portée internationale de la culture cinématographique africaine, la Berlinale apporte une contribution importante au dialogue interculturel. Dans le même esprit, cette plateforme, soutenue par le ministère fédéral des Affaires étrangères sur le « European Film Market » de la Berlinale, vise à réunir des cinéastes africains et des producteurs allemands.


« World Cinema Fund » : promouvoir la diversité cinématographique dans le monde

Des images insolites et des histoires fortes venant de régions où il n’y a pas beaucoup d’infrastructures pour tourner ou montrer des films : le « World Cinema Fund » soutient des films qui le plus souvent n’auraient aucune chance de voir le jour. Les régions bénéficiaires sont principalement l’Amérique latine, l’Amérique centrale, les Caraïbes, l’Afrique, le Proche et le Moyen-Orient, l’Asie centrale, l’Asie du Sud‑Est et le Caucase. Ce fonds soutient à la fois la production de films et leur distribution dans les salles de cinéma allemandes. En subventionnant le « World Cinema Fund », le ministère fédéral des Affaires étrangères renforce donc la diversité de la culture cinématographique dans le monde et dans les salles de cinéma en Allemagne.


Retour en haut de page