Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

Un « Plan Marshall » avec l’Afrique

20.01.2017 - Communiqué de presse

À l’heure où l’Union européenne (UE) cherche à redéfinir les bases de son partenariat avec l’Afrique, l’Allemagne propose la mise en place d’un « Plan Marshall » pour favoriser l’établissement d’une paix et d’un développement durables sur ce continent voisin de l’Europe.

Un Plan non pas « pour » l’Afrique, mais à mettre en œuvre « avec » elle, souligne le ministre allemand de la Coopération économique et du Développement, Gerd Müller, qui a présenté cette semaine les points clés de cette stratégie.

Nouveau partenariat Europe-Afrique

L’Allemagne propose à l’Europe de mettre en place un „plan Marshall“ avec le continent africain
L’Allemagne propose à l’Europe de mettre en place un „plan Marshall“ avec le continent africain © picture alliance/dpa© picture alliance / dpa

Les priorités de ce « Plan Marshall » seraient de favoriser un commerce équitable entre l’Europe et l’Afrique, d’accroître les investissements privés en Afrique, de favoriser une croissance économique s’épanouissant à partir de la base, de créer un climat favorable au développement d’entreprises et, surtout, de créer des emplois. Car il s’agit de créer un développement inclusif. Et, plus que tout, d’offrir des perspectives à la jeunesse africaine.

M. Müller prône ainsi un changement des mentalités dans les relations avec l’Afrique. Il mise explicitement sur l’investissement privé et la création de richesses sur le continent noir. L’Afrique est un continent plein d’opportunités, a-t-il souligné en encourageant les entreprises allemandes à y investir bien davantage. Quant à l’aide au développement « classique », elle verrait sa place redéfinie dans le sens d’un « partenariat pour la réforme ».

Responsabilité

Ouvrir des perspectives à la jeunesse en Afrique, l’une des priorités de l’Allemagne
Ouvrir des perspectives à la jeunesse en Afrique, l’une des priorités de l’Allemagne © picture alliance/dpa© picture alliance/dpa

En effet, l’autre grande priorité de ce « Plan Marshall avec l’Afrique » est le soutien à la responsabilité des Africains pour leur propre développement.

La volonté d’assumer cette responsabilité a déjà conduit l’Union Africaine à adopter une stratégie baptisée « Agenda 2063 ». Le projet allemand vise à la soutenir et à l’amplifier. L’accent serait mis sur la promotion de la bonne gouvernance, de la lutte contre la corruption, ainsi que sur le développement de l’éducation et sur l’égalité des chances.

L’Afrique, priorité de la présidence allemande du G20 en 2017

Gerd Müller, ministre allemand de la Coopération économique et du Développement
Gerd Müller, ministre allemand de la Coopération économique et du Développement © picture alliance/dpa© picture alliance/dpa

En Allemagne, les organisations humanitaires ont salué les nouvelles orientations affichées par cette proposition « Plan Marshall ».

L’Afrique sera un thème important tout au long de l’année 2017. La chancelière Angela Merkel a, en effet, décidé d’en faire l’une des priorités de sa présidence du G20.

A.L.

Plus d’informations :

Un Plan Marshall avec l'Afrique (en allemand)

Office de presse et d'information du gouvernement fédéral (en allemand)

Interview du ministre allemand de la Coopération économique et du Développement, Gerd Müller (en allemand)

Discours du ministre allemand de la Coopération économique et du Développement devant les ambassadeurs africains à Berlin (en allemand)

Contenus associés

Retour en haut de page