Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Vers la création d’un fonds d’archives photographiques national ?

La ministre allemande déléguée à la Culture, Monika Grütters, souhaite un archivage systématique et centralisé du patrimoine photographique allemand.

La ministre allemande déléguée à la Culture, Monika Grütters, souhaite un archivage systématique et centralisé du patrimoine photographique allemand., © dpa/pa

03.07.2019 - Article

Monika Grütters suggère de conserver » la mémoire picturale de notre société « .

La ministre allemande de la Culture, Monika Grütters, souhaite la création d’un fonds d’archives national afin de conserver le patrimoine photographique de manière systématique. «  Il est dans l’intérêt du grand public de conserver les œuvres des grands photographes qui constituent la mémoire picturale de notre société  », a-t-elle déclaré lundi, à Berlin.

«  La photographie a, en la matière, un grand retard à rattraper, notamment par rapport à la littérature  », a souligné la ministre déléguée. «  Alors que les œuvres laissées par les écrivains trouvent leur place depuis la fin du XIXe siècle dans un dense réseau d’archives nationales, régionales et locales, publiques et privées, la politique culturelle ne s’intéresse que depuis peu au sort des œuvres des grands photographes  ».

Monika Grütters souhaite lancer le débat. Les musées seuls seraient débordés par le volume du patrimoine photographique, estime-t-elle. Et les galeristes et marchands d’art ne sont pas les interlocuteurs adaptés pour garantir sa préservation. «  C’est ainsi un patrimoine culturel d’importance nationale qui est menacé d’une disparition irrémédiable.  »


Sa proposition consisterait à créer un organisme centralisé, chargé de conserver le patrimoine photographique, de l’archiver et de le mettre à la disposition du grand public. Mme Grütters avait convié lundi des photographes, des experts, des chercheurs et des restaurateurs à en débattre à l’Académie des Arts de Berlin.

A.L.

Plus d'informations (en allemand)

Discours de la ministre allemande déléguée à la Culture, Monika Grütters (en allemand)

Retour en haut de page