Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Jens Harzer succède à Bruno Ganz comme porteur de l’Anneau d’Iffland

L’acteur allemand Jens Harzer, âgé de 47 ans, a reçu hier à Vienne (Autriche) l’Anneau d’Iffland, la plus prestigieuse distinction de la scène théâtrale germanophone

L’acteur allemand Jens Harzer, âgé de 47 ans, a reçu hier à Vienne (Autriche) l’Anneau d’Iffland, la plus prestigieuse distinction de la scène théâtrale germanophone. Elle lui a été léguée par le comédien suisse Bruno Ganz (1940-2019) qui en était le porteur depuis 1996, © www.picturedesk.com

17.06.2019 - Article

L’acteur suisse décédé en février dernier avait désigné son successeur par testament, comme le veut la tradition. L’Anneau d’Iffland est la plus prestigieuse distinction de la scène théâtrale germanophone.

L'Anneau d'Iffland (dr.) a été détenu de 1996 à 2019 par l'acteur Bruno Ganz (g.), décédé en février dernier
L'Anneau d'Iffland (dr.) a été détenu de 1996 à 2019 par l'acteur Bruno Ganz (g.), décédé en février dernier© dpa/pa

Le comédien allemand Jens Harzer a reçu hier au Burgtheater de Vienne (Autriche) l’Anneau d’Iffland. La plus prestigieuse distinction de la scène théâtrale germanophone lui a été léguée par l’acteur suisse Bruno Ganz, décédé en février dernier. Elle fait de lui l’acteur « le plus digne » du théâtre de langue allemande.

« J’accepte ce geste de transmission avec gratitude », a déclaré le comédien de 47 ans après les éloges de l’écrivain Peter Handke et de l’intendant du Théâtre de Bochum, Johan Simons. En signe de remerciement, Jens Harzer a lu une nouvelle de Johann Peter Hebel, « Retrouvailles inespérées » (1811).

« Ce qu’il y a de beau dans l’Anneau d’Iffland, c’est qu’il s’agit d’un choix subjectif. Cela le rend presque sympathique », avait-il estimé dans une interview.

Originaire de Wiesbaden (Hesse), Jens Harzer est connu pour ses rôles dans les séries télévisées « Tatort » et « Babylon Berlin » (Canal +) où il incarne le personnage du docteur Schmidt. Mais c’est au théâtre qu’il a effectué la plus grande partie de sa carrière.

D’abord employé au Münchner Kammerspiele, à Munich, puis au Bayerisches Schauspiel, il a rejoint le Thalia Theater de Hambourg en 2009. Il a également joué dans la pièce d’Hugo von Hoffmansthal « Jedermann » au Festival de Salzbourg de 2001 à 2004 et dans des pièces de Peter Handke au Burgtheater de Vienne. Les critiques du magazine « Theater heute » l’ont élu « comédien de l’année » à deux reprises (2008 et 2011).

En tant qu’acteur, Bruno Ganz était son modèle. Ils avaient été réunis sur les planches en 1996 dans la pièce « Ithaque » de Botho Strauß, Jens Harzer incarnant le fils d’Ulysse, interprété par Bruno Ganz. Lors de l’enterrement de l’interprète de « La chute » à Zurich, en mars dernier, Jens Harzer avait lu l’oraison funèbre du même Botho Strauß.

L’Anneau d’Iffland est « un legs secret », « un signe emphatique de reconnaissance d’un grand artiste pour un autre grand artiste », a souligné l’intendante du Burgtheater, Karin Bergmann.

Jens Harzer est le premier Allemand depuis 60 ans à porter cette distinction attribuée en mémoire du célèbre comédien allemand August Wilhelm Iffland (1759-1814). Les deux derniers titulaires étaient l’Autrichien Josef Meinrad (de 1959 à 1996) et le Suisse Bruno Ganz (de 1996 à 2019). Selon la tradition, chaque nouveau lauréat doit choisir un successeur dans les trois mois suivant sa nomination.

A.L.

Plus d'informations (en allemand)

Retour en haut de page