Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

« Salut Kultur ! »

Pont sur le Rhin entre la France et l’Allemagne

Pont sur le Rhin entre la France et l’Allemagne, © dpa

30.01.2019 - Article

La France et l’Allemagne créent des instituts culturels communs.

Le traité d’Aix-la-Chapelle marque le lancement de cette initiative : l’Allemagne et la France vont mener une politique culturelle commune au niveau international. L’action culturelle de l’Allemagne et de la France aura désormais la même adresse: les quatre premiers instituts culturels seront établis à Bichkek, Erbil, Rio de Janeiro et Palerme.

Michelle Müntefering, ministre adjointe chargée de la politique culturelle internationale, a déclaré :

Ce qui a commencé comme vision franco-allemande est devenue réalité : nous intensifions notre coopération culturelle dans les pays tiers et assumons notre responsabilité européenne. C’est la traduction concrète de notre volonté de construire ensemble l’avenir culturel de l’Europe.

Les instituts travailleront avec des équipes de collaborateurs bilingues des deux pays. La direction de la maison commune sera assurée au choix par l’Institut français ou le Goethe-Institut. Cette étroite imbrication a en même temps pour but de montrer la diversité de la politique culturelle.

Andreas Görgen, directeur général de la culture et de la communication au ministère fédéral des Affaires étrangères, a souligné :

L’Allemagne et la France sont évidemment différentes mais nos différences ne nous séparent pas. Bien au contraire, la diversité unit au lieu de séparer. Nous allons donc créer dans les pays partenaires une plate-forme culturelle commune non pas à visée nationale étroite mais tournée vers une coopération plus intensive entre les deux pays dans le sens d’une #EuropeUnited.

L’extension en ligne de mire

L’institut culturel prévu à Erbil revêt une importance particulière. La présence franco-allemande commune symbolise le grand espoir que les deux États placent dans la reconstruction de l’Iraq. D’autres instituts culturels communs vont voir le jour dans d’autres pays, sous forme de structure semi-intégrée ou de coopération sur des projets locaux. La Turquie et les territoires palestiniens où nous menons déjà une coopération culturelle étroite serviront de modèle. Dans une première phase, l’Allemagne et la France ont prévu d’ouvrir des instituts à Atlanta, Cordoue, Glasgow, Minsk et Gaza. À moyen et long terme, d’autres instituts suivront dans les villes d’Oulan Bator, de Manchester, de Pristina, de Djouba et de Marioupol.

Retour en haut de page