Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Trois personnalités allemandes à suivre en 2019

Carlo Chatrian

Carlo Chatrian, © dpa

09.01.2019 - Article

Du cinéma de qualité, de l’art provocateur, du sport passionnant : trois talents qui devraient nous surprendre dans les prochains mois.

Carlo Chatrian, parce qu’il donnera une nouvelle impulsion à la Berlinale

L’organisateur de festival italien reprendra la direction artistique de la Berlinale après son édition de février 2019. Il succédera à Dieter Kosslick et aura pour tâche de redéfinir ce festival prisé du public mais toujours soumis à la concurrence de Cannes et Venise. Carlo Chatrian a tous les atouts requis pour cette mission : spécialiste du réseautage et cinéaste averti, il apprécie autant les découvertes cinématographiques que les œuvres populaires. Il l’a prouvé tout au long des six années où il a dirigé le festival de Locarno. De plus, il apporte dans la capitale allemande un charme tout méditerranéen. Pour la première fois, la Berlinale aura une direction bicéphale : Carlo Chatrian sera en charge de la partie artistique et Mariette Rissenbeek de la partie commerciale.   

Natascha Sadr Haghighian, parce qu’elle va bouleverser la Biennale

Natascha Sadr Haghighian
Natascha Sadr Haghighian© dpa

Cette sculptrice germano-iranienne, professeure à Brême, représentera l’Allemagne à la Biennale de Venise 2019 qui débutera le 11 mai. Lors de la conférence de presse à l’occasion de sa nomination, elle a donné une véritable performance : coiffée d’une sorte de casque de pierre lui couvrant le visage et la tête, elle ne s’est exprimée que par l’intermédiaire d’une porte-parole et a annoncé s’être forgé un alias pour la durée de sa participation à la Biennale : Natascha Süder Happelmann. Son apparition masquée s’inscrit parfaitement dans son approche artistique générale car Natascha Sadr Haghighian ne cesse de jouer avec la notion d’identité et souhaite que seule l’œuvre soit au centre de l’attention. En 2004, elle a ainsi créé la bourse d’échange de CV bioswop.net destinée à faire perdre toute valeur aux CV et autres biographies auxquels elle est fondamentalement opposée. Son pseudonyme pour la Biennale serait ainsi né de ce qui était au départ une faute de frappe ensuite corrigée automatiquement par un logiciel de traitement de texte. Une sorte d’accident identitaire qui ne pouvait que plaire à cette artiste.  

Alexander Zverev, parce qu’il ouvre une nouvelle ère du Tennis

Alexander Zverev
Alexander Zverev© dpa

Le joueur de tennis allemand a créé la surprise en remportant les Masters de Londres 2018. Du haut de ses 21 ans, il a en effet battu successivement Roger Federer et Novak Djokovic, qui restent cependant (encore) devant lui au classement mondial. Va-t-on assister à un changement de génération ? Alexander Zverev sera en tous cas probablement l’une des nouvelles étoiles du tennis. Ce virtuose de la technique est tombé dedans quand il était petit puisque son père et sa mère étaient également joueurs professionnels. Boris Becker, la dernière vedette de tennis allemande, a d’ailleurs adoubé Zverev après sa victoire à Londres : « Il a prouvé qu’il est l’un des meilleurs de sa génération [et] il sera la prochaine sensation du tennis ».  

 

Retour en haut de page