Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

La ministre adjointe Michelle Müntefering au sujet de l’inscriptionde la cathédrale de Naumburg sur la liste du patrimoine culturel et naturel mondial de l’UNESCO

Remise du document de l’UNESCO par la ministre adjointe chargée de la politique culturelle internationale au ministère fédéral des Affaires étrangères, Michelle Müntefering

Remise du document de l’UNESCO par la ministre adjointe chargée de la politique culturelle internationale au ministère fédéral des Affaires étrangères, Michelle Müntefering, © ZB

23.10.2018 - Article

Lors de sa 42e session à Manama (Bahreïn), le Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO a déclaré, le 1er juillet 2018, la cathédrale de Naumburg 44e site allemand du patrimoine mondial.

La cathédrale de Naumburg est le 44e site allemand du patrimoine mondial
La cathédrale de Naumburg est le 44e site allemand du patrimoine mondial© ZB

L’importance majeure de la cathédrale est liée en tout premier lieu à l’œuvre de l’artiste connu dans l’histoire de l'art et de l'architecture sous le nom de « Maître de Naumburg » et qui avait été formé dans le nord de la France à l’apogée du gothique. Avec son atelier, il a amené le style gothique élaboré dans les cathédrales de Noyon, Amiens et Reims à travers la Rhénanie jusqu’à Naumburg, dans l’est de l’empire romain, avant de poursuivre son chemin vers le nord de l’Espagne.

La ministre adjointe chargée de la politique culturelle internationale au ministère fédéral des Affaires étrangères, Michelle Müntefering, a déclaré aujourd’hui (21 octobre) à ce sujet :

Je me réjouis de pouvoir remettre le document de l’UNESCO qui scelle la reconnaissance de la cathédrale de Naumburg comme site du patrimoine mondial. Le travail et l’œuvre du Maître de  Naumburg soulignent remarquablement le fait que nos sites historiques trouvent leur place dans le patrimoine commun de l’humanité surtout lorsque l’échange entre les cultures et les régions constitue un élément de leur « ADN ».

Contexte :
La demande d’inscription de la cathédrale de Naumburg sur la liste du patrimoine mondial avait déjà été soumise en 2015 et en 2017 à la décision du Comité. Le paysage culturel environnant faisait partie intégrante de ces deux premières nominations. Finalement, seule la cathédrale de Naumburg a été reconnue comme ayant une valeur universelle exceptionnelle. En tant que « chef-d’œuvre du Maître de Naumburg », a estimé Mme Müntefering, « la cathédrale témoigne remarquablement combien les échanges culturels et la mobilité des artistes ont été déterminants pour les évolutions de la société et de l’art en Europe ».

Retour en haut de page