Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Déclaration du ministre des Affaires étrangères, Heiko Maas, à l’occasion de l’inauguration de la « Thomas Mann House »

Le président fédéral Frank-Walter Steinmeier lors de l'inauguration de la Maison Thomas Mann à Los Angeles

Le président fédéral Frank-Walter Steinmeier lors de l'inauguration de la Maison Thomas Mann à Los Angeles, © dpa

19.06.2018 - Article

Le président de la République fédérale d’Allemagne, Frank‑Walter Steinmeier, a inauguré hier (18 juin) la « Thomas Mann House » à Los Angeles.

Le ministère fédéral des Affaires étrangères a acquis la maison pour le compte du gouvernement fédéral à l’automne 2016. Les premiers boursiers pourront y séjourner et y travailler à partir du mois d’août 2018.

À cette occasion, le ministre des Affaires étrangères, Heiko Maas, a déclaré aujourd’hui (19 juin) à Berlin :

Dans le contexte des crises et des conflits multiples qui secouent aujourd’hui le monde, nous traversons une période difficile pour nos relations transatlantiques et sommes appelés à nous serrer les coudes. Les États‑Unis sont notre principal partenaire en dehors de l’Europe. C’est ensemble seulement que nous pouvons résoudre les problèmes qui se posent à l’échelle mondiale. Aussi est‑il important d’avoir un dialogue intensif sur les thèmes qui nous préoccupent, y compris au‑delà de la diplomatie classique. La « Thomas Mann House » a vocation à être un lieu d’échanges culturels et sociaux sur les thèmes fondamentaux de notre époque en ces temps où nous ne sommes pas toujours d’accord de part et d’autre de l’Atlantique. Je me félicite donc vivement que le président fédéral ait inauguré hier la « Thomas Mann House ».

Hintergrund:

Le ministère fédéral des Affaires étrangères a acquis en novembre 2016 la « Thomas Mann House » à Los Angeles. Entre‑temps, des travaux de rénovation ont été réalisés et la sélection des membres du conseil consultatif et des premiers boursiers a eu lieu. Le programme de résidence est soutenu par le ministère fédéral des Affaires étrangères et la déléguée du gouvernement fédéral à la culture et aux médias ainsi que par la Fondation Berthold Leibinger, la Fondation Alfried Krupp von Bohlen und Halbach et la Fondation Robert Bosch. Des échanges étroits sont également prévus entre le réseau du Goethe-Institut aux États‑Unis et la « Thomas Mann House ».

Thomas Mann aux Etats-Unies en 1947
Thomas Mann aux Etats-Unies en 1947© dpa/pa

Cette maison veut devenir, dans l’esprit de Thomas Mann, un lieu de débats sur les questions fondamentales du présent et de l’avenir des deux côtés de l’Atlantique, sans oublier la région du Pacifique. L’association Villa Aurora & Thomas Mann House, qui s’occupe déjà depuis 1995 de la résidence d’artistes Villa Aurora dans l’ancienne maison d’exil de Marta et Lion Feuchtwanger à Pacific Palisades et dispose d’une infrastructure sur place, va établir dans la « Thomas Mann House » un programme de résidence sous forme de bourses.

Le programme de bourses vise à donner à des intellectuels et penseurs issus de tous les domaines de la société allemande, en particulier des milieux culturel, scientifique, économique, politique et médiatique, la possibilité de réfléchir aux grandes questions de notre époque et d’échanger et de travailler en réseau avec des personnalités et des institutions américaines.

Lors d’une réunion extraordinaire du conseil d’administration qui s’est tenue le 4 septembre 2017, les boursiers suivants ont été sélectionnés : Jutta Allmendinger, Heinrich Detering, Burghart Klaußner et Yiannos Manoli. Sylke Tempel, décédée l’an dernier de manière tragique, avait été également sélectionnée. Frido Mann, un des petits‑fils de Thomas Mann qui a passé une partie de son enfance dans cette maison, a obtenu une bourse honorifique.

Le gouvernement fédéral attache une très haute importance au dialogue avec les États‑Unis. Cela concerne non seulement le dialogue politique entre les gouvernements mais aussi tout particulièrement le dialogue entre les sociétés, tel qu’il existe par exemple entre les intellectuels, les artistes, les scientifiques et les journalistes. L’objectif du gouvernement fédéral est de faire entendre davantage aux Ètats‑Unis la voix de l’Allemagne sur les grandes questions de l’époque.

Le ministère fédéral des Affaires étrangères et la déléguée du gouvernement fédéral à la culture et aux médias remercient tous les partenaires participant au projet, notamment l’association Villa Aurora & Thomas Mann House, la Fondation Berthold Leibinger, la Fondation Alfried Krupp von Bohlen und Halbach ainsi que la Fondation Robert Bosch pour leur générosité et leur engagement qui ont permis à la « Thomas Mann House » de voir le jour.

 

Retour en haut de page