Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

100 sites en Allemagne pour (re)découvrir le Bauhaus

L’École du Bauhaus à Dessau-Roßlau (Saxe-Anhalt). Le bâtiment, aujourd’hui classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, a ouvert ses portes en décembre 1926

L’École du Bauhaus à Dessau-Roßlau (Saxe-Anhalt). Le bâtiment, aujourd’hui classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, a ouvert ses portes en décembre 1926, © dpa-Zentralbild

23.05.2018 - Article

Une route touristique sera inaugurée à l’occasion du centenaire de la célèbre école d’architecture et de design, en 2019.

Qu’y a-t-il de commun entre l’usine de formes à chaussures Fagus d’Alfeld (Basse-Saxe), les anciens sites miniers de Völklinger Hütte en Sarre et du Zollverein à Essen (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), la Maison du Chili à Hambourg, le musée Grassi à Leipzig et le quartier Hansa-Viertel de Berlin ? Ce sont des modèles de l’architecture moderne du XXe siècle, directement inspirés par les principes de l’École du Bauhaus qui fêtera ses 100 ans en 2019. À cette occasion, une route touristique réunissant cent sites représentatifs de son influence dans toute l’Allemagne sera inaugurée.

Les usines Fagus à Alfeld (Basse-Saxe). Construit à partir de 1911, le bâtiment abrite toujours une fabrique de formes à chaussures. Dessiné par les architectes Walter Gropius et Adolf Meyer, il est considéré comme un exemple d’architecture moderne précoce
Les usines Fagus à Alfeld (Basse-Saxe). Construit à partir de 1911, le bâtiment abrite toujours une fabrique de formes à chaussures. Dessiné par les architectes Walter Gropius et Adolf Meyer, il est considéré comme un exemple d’architecture moderne précoce© dpa

Ce « Grand Tour de la modernité » pourra être parcouru à vélo, en voiture ou en train. Il mènera le visiteur sur les traces du Bauhaus, qu’il s’agisse de sites classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO, de bâtiments exemplaires de l’architecture moderne ou de pépites situées hors des sentiers battus. « Un mélange sain », commente la directrice du projet, Antja Horn.

Bien entendu, cette route touristique passera par les trois « grands » sites qui ont vu l’École du Bauhaus éclore et s’épanouir : Weimar, Dessau et Berlin. Les trois villes profitent, par ailleurs, de ce centenaire pour faire peau neuve. À Berlin, les archives du Bauhaus s’enrichissent d’un nouveau bâtiment. À Dessau, un nouveau musée disposant de 2 100 mètres carrés de surface d’exposition sort de terre au milieu du parc municipal.

Mais c’est à Weimar, lieu de naissance du Bauhaus, que le chantier est le plus impressionnant. La ville du classicisme, dont les collections du Bauhaus sont conservées à l’étroit dans un bâtiment provisoire situé face au théâtre qui vit jouer les pièces de Goethe et de Schiller, a décidé d’honorer son statut de berceau de l’École d’architecture et de design en investissant dans la construction d’un grand musée. Ce sera un lieu moderne, qui expliquera la genèse, l’histoire et la postérité du mouvement tout en invitant à la rencontre, à l’ouverture et à la discussion.

A.L.


Plus d’informations :

Centenaire du Bauhaus - Site officiel (en anglais et allemand)

Retour en haut de page