Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

Le Prix du film allemand couronne un biopic sur Romy Schneider

Marie Bäumer a remporté le prix („Lola“) de la meilleure interprétation féminine lors de la remise du Prix du film allemand en incarnant l’actrice Romy Schneider dans « 3 jours à Quiberon » d’Emily Atef.

Marie Bäumer a remporté le prix („Lola“) de la meilleure interprétation féminine lors de la remise du Prix du film allemand en incarnant l’actrice Romy Schneider dans « 3 jours à Quiberon » d’Emily Atef.Prix du film allemand 2018 , © Agentur Eventpress

02.05.2018 - Article

« 3 jours à Quiberon » de la cinéaste Emily Atef a triomphé en remportant sept récompenses (« Lolas »). Il sortira en France le 13 juin prochain.

Le film de Fatih Akin « In the fade », avec Diane Kruger, a remporté le 2e Prix (« Lola d’argent ») lors de la remise du Prix du film allemand © Dpa/pa
 Le film de Fatih Akin « In the fade », avec Diane Kruger, a remporté le 2e Prix (« Lola d’argent ») lors de la remise du Prix du film allemand.© Dpa/pa

Il avait été remarqué lors de la Berlinale, mais il était reparti les mains vides. Cette fois, le film « 3 jours à Quiberon » a été le grand vainqueur de la soirée. L’œuvre de la cinéaste germano-franco-iranienne Emily Atef a remporté le Lola d’or (premier prix) et six autres récompenses lors de la remise du Prix du film allemand en fin de semaine dernière. Le Lola d’argent a récompensé « In the fade » de Fatih Akin et le Lola de bronze « Western » de Valeska Grisebach.

Avec « 3 jours à Quiberon », Emily Atef nous offre une plongée dans l’univers intime et torturé de Romy Schneider, légende du cinéma disparue prématurément à 43 ans en 1982. Un an avant sa mort, l’actrice allemande, naturalisée française est en cure à Quiberon. Elle espère s’y reposer et se libérer des démons (alcool, calmants, etc.) qui la minent. Elle est accompagnée d’une amie d’enfance, et bientôt rejointe par deux journalistes du magazine allemand « Stern », dont son ami, le photographe Robert Lebeck.

 

Les deux reporters sont venus l’interviewer. Pendant trois jours d’un huis clos entrecoupé d’excursions dans les environs de Quiberon, les quatre personnages vont passer en revue l’ensemble de la carrière de l’actrice. Robert Lebeck prendra des photos de Romy Schneider dévoilant la femme derrière la vedette.

Et c’est cet aspect humain qui a séduit Emily Atef. L’intention de la réalisatrice était de faire partager au spectateur les ressentis et les souffrances de l’actrice, notamment sa volonté d’être reconnue au-delà de son rôle de Sissi.

Romy Schneider est incarnée par Marie Bäumer. Celle-ci a décroché à Berlin le Lola de la meilleure interprétation féminine et Birgit Minichmayr celui du meilleur second rôle féminin pour son interprétation de l’amie de l’actrice. Quant à Robert Gwisdek (qui incarne le reporter), il a reçu le Lola du meilleur second rôle masculin.

Seul ou presque, le Lola de la meilleure interprétation masculine (Franz Rogowski dans « In den Gängen ») a échappé au film qui a également remporté le prix de la meilleure prise de vue, de la meilleure musique et de la meilleure réalisation.

A.L.

Plus d’informations :

Prix du film allemand - site officiel (en allemand)

Bande-annonce du film "Trois jours à Quiberon" d'Emily Atef (sortie en France le 13 juin 2018) (en allemand)