Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Graines de chercheurs

Anton Fehnker, de Münster, a remporté avec son camarade Simon Raschke le Prix de la chancelière du travail le plus original dans le cadre du concours « Jugend forscht »

Anton Fehnker, de Münster, a remporté avec son camarade Simon Raschke le Prix de la chancelière du travail le plus original dans le cadre du concours « Jugend forscht ». Il a eu le plaisir de présenter son projet de recherche à Angela Merkel la semaine dernière, © dpa

23.09.2019 - Article

Le concours « Jugend forscht » (« Jeunes chercheurs ») récompense chaque année des travaux de recherche originaux menés par des lycéens ou des étudiants de premier cycle. Les lauréats ont été félicités la semaine dernière par Angela Merkel.

Elles heurtent beaucoup d’automobilistes et de cyclistes. Comment se forment les aspérités qui rendent la chaussée irrégulière ? Deux lycéens de Münster ont imaginé une expérience originale pour le comprendre. Elle leur a permis de remporter le Prix de la chancelière lors du prestigieux concours »Jugend forscht « ( »Jeunes chercheurs« ). Ils ont été reçus la semaine dernière par Angela Merkel avec 50 autres lauréats de l’édition 2019.

Anton Fehnker, 17 ans (photo) a eu le plaisir d’expliquer son projet à la chancelière en personne. Pour comprendre d’où viennent les fissures de la chaussée, il a construit avec son complice Simon Raschke, 18 ans, une roue entraînée par un moteur à essuie-glace. Puis les deux adolescents l’ont fait tourner un long moment dans un grand bac à sable. Assez vite, des ridules sont apparues à la surface, et la roue s’est mise à avoir des soubresauts. Les chercheurs en herbe ont alors pris des mesures rigoureuses. Leur constat : la formation des aspérités n’est pas un processus régulier. C’est un phénomène complexe qu’ils ont pu décrire.

Anton Fehnker et Simon Rascke ont été félicités par la chancelière pour l’originalité de leur projet de recherche. C’est »l’exemple même d’une découverte expérimentale et physique qui touche un problème complexe du quotidien« , a-t-elle souligné en leur remettant un chèque de 3 000€.

Les chercheurs de demain

De manière générale, Angela Merkel a loué la ténacité et l’esprit de découverte qui anime les participants de l’édition 2019. Mais ce qu’elle a apprécié plus encore, c’est leur envie largement partagée de mettre leur créativité au service du bien commun. C’est une tendance de bon augure quand on sait que la majorité des lauréats du concours »Jugend forscht « entament ensuite des études de mathématiques, de sciences ou d’informatique.

Jonas Eckhardt (g.) et Moritz Erdmann (dr.) ont conçu un robot en forme de balle qui avance tout seul en utilisant la gravité
Des participants au concours »Jugend forscht 2019„, élèves au lycée Albert Einstein de Neubrandenbourg, dans le nord de l’Allemagne. Jonas Eckhardt (g.) et Moritz Erdmann (dr.) ont conçu un robot en forme de balle qui avance tout seul en utilisant la gravité© dpa

Cette année, 12 000 jeunes de moins de 22 ans ont posé leur candidature, seuls ou en groupe, pour présenter l’un des 6 500 projets en compétition. 190 d’entre eux ont franchi la barre des sélections régionales et pu participer au concours national qui réunissait 111 projets.

Les lauréats ont été récompensés au printemps dernier par le président Frank-Walter Steinmeier dans les domaines de recherche les plus divers : suppression par ultrasons des irrégularités ou des bords coupants des implants osseux en titane (Jakob Rehberger et Jonas Münz, Bade-Wurtemberg), synthétisation de colorants fluorescents pour identifier des bactéries, des cellules cancéreuses ou des échantillons végétaux (Milena Wiegand, Max Asenow, Tina Munkewitz, Thuringe), identification des globules blancs grâce à l’intelligence artificielle pour les patients atteints de leucémie (Tara Moghiseh, Rhénanie-Palatinat), agent liant pour lutter contre les nappes de pétrole en mer (Paul Kunish et Thomas Derra, Bavière), etc.

A.L.

Plus d’informations :

Site officiel de l'initiative « Jugend forscht » (« Jeunes chercheurs ») (en anglais)
Les jeunes lauréats reçus par la chancelière Angela Merkel (texte et vidéo en allemand)

Retour en haut de page