Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Humboldt, médiateur entre les cultures

Esprit universel, savant insatiable, explorateur, humaniste, médiateur entre les cultures, Alexander von Humboldt (1769-1859) a donné son nom à la grande université du centre de Berlin. La ville fêtait ce week-end son 250e anniversaire

Esprit universel, savant insatiable, explorateur, humaniste, médiateur entre les cultures, Alexander von Humboldt (1769-1859) a donné son nom à la grande université du centre de Berlin. La ville fêtait ce week-end son 250e anniversaire, © picture alliance

16.09.2019 - Article

Berlin célébrait ce week-end le 250e anniversaire d’Alexander von Humboldt, savant globe-trotteur, esprit universel et humaniste qui a laissé un héritage d’une exceptionnelle actualité.

Daniel Kehlmann en a fait le héros de son roman à succès Les arpenteurs du monde (2005). Alexander von Humboldt (1769- 1859) était une personnalité hors du commun. Curieux, érudit et passionné, ce chercheur inlassable et voyageur infatigable était déjà considéré de son temps comme l'un des plus grands scientifiques au monde. À l’occasion du 250e anniversaire de sa naissance, le 14 septembre 1769, il apparaît plus que jamais comme un précurseur, dont le legs humaniste reste d’une fulgurante actualité.

Alexander von Humboldt ne se faisait pas du monde une idée close, a souligné la ministre allemande déléguée à la Culture, Monika Grütters, lors d’une cérémonie anniversaire, samedi, à Berlin. Il incarnait « la volonté de s’approcher de ce qui est étranger ». Cela le rend très actuel « à une époque qui voit à maints endroits des mondes s’entrechoquer ». Il « cultivait le désir de transmettre des connaissances scientifiques sur ce qui est étranger ».

Grand voyageur dans l’espace (de l’Amérique à la Russie et à la frontière chinoise), naturaliste avide de connaissance et d’expériences (y compris sur lui-même), souvent en avance sur son temps (il fut l’un des premiers à s’enthousiasmer pour la photographie), homme de science et de conscience, diplomate, Humboldt n’a cessé de faire reculer les frontières de l’espace et de son temps.

Pour le maire de Berlin, Michael Müller, c’était « un penseur précurseur de la mondialisation », doté d’un « regard extrêmement lucide surplombant la complexité ».

Alexander von Humboldt a donné son nom au vaste centre culturel actuellement en construction dans le futur château de Berlin. À un an de l’inauguration, le Forum Humboldt a livré ce week-end ses premiers secrets aux visiteurs à travers deux expositions
Alexander von Humboldt a donné son nom au vaste centre culturel actuellement en construction dans le futur château de Berlin. À un an de l’inauguration, le Forum Humboldt a livré ce week-end ses premiers secrets aux visiteurs à travers deux expositions© dpa

À Berlin, son actualité est tout à fait palpable. Non content d’avoir donné son nom (avec son frère Wilhelm) à la grande université du centre de Berlin, Alexander von Humboldt s’apprête à l’inscrire aussi au fronton du centre culturel qui commencera à ouvrir ses portes d’ici un an dans le nouveau château de Berlin. Les visiteurs ont pu en avoir une première impression durant le week-end en visitant les deux expositions anniversaire qui y étaient organisées.

Une autre exposition, consacrée pour la première fois aux deux frères Humboldt, ouvrira ses portes au mois de novembre non loin de là, au Musée historique allemand (DHM).

La grande fête populaire organisée pour le 250e anniversaire du savant globe-trotter portait bien son nom : « 250 ans de jeunesse ! ».

A.L.  

Retour en haut de page