Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Il y a 100 ans, les premières élections démocratiques en Allemagne

„Votez Spartakiste !“, 1918/1919, lithographie de Karl Jakob Hirsch (1892–1952), 69 x 94,5 cm, Musée d’art et d’artisanat de Hambourg

« Votez Spartakiste ! », 1918/1919, lithographie de Karl Jakob Hirsch (1892–1952), 69 x 94,5 cm, Musée d’art et d’artisanat de Hambourg, © Universitätsbibliothek der LMU München, Nachlass Karl Jakob Hirsch

21.01.2019 - Article

Le 19 janvier 1919 se tenait le premier scrutin démocratique d’Allemagne, et les premières élections de la République de Weimar. À Hambourg, une exposition fait revivre ce moment historique en images.

Fin de la Première Guerre mondiale, révolution de novembre, proclamation de la République, insurrection spartakiste et… élections démocratiques ! Il y a un siècle, l’Allemagne vivait l’une des périodes les plus troublées de son histoire, l’une des plus décisives aussi. Le 19 janvier 1919, tous les hommes et femmes âgés de 20 ans révolus furent ainsi appelés aux urnes pour élire la première assemblée de la République de Weimar. Jusqu’au 22 avril, une exposition du musée d’art et d’artisanat de Hambourg fait revivre ces heures historiques et fiévreuses.

Elle rassemble près de 75 affiches électorales originales, mêlées à d’autres documents d’époque, tracts, prospectus ou autocollants. On y découvre l’atmosphère tendue des onze semaines de campagne qui ont précédé la tenue du scrutin.

L’affiche, qui était le support de communication le plus en vogue à l’époque, se prêtait à la simplification et à la dramatisation. Elle fut abondamment utilisée pour dénigrer l’adversaire politique avec une violence qui rappelle celle utilisée pour dénigrer l’adversaire sur le champ de bataille quelques mois plus tôt…

Campagne électorale du parti national-libéral DVP (Deutsche Volkspartei) sur la Potsdamer Platz, à Berlin, pour l‘élection de l’assemblée constituante le 19 janvier 1919
Campagne électorale du parti national-libéral DVP (Deutsche Volkspartei) sur la Potsdamer Platz, à Berlin, pour l‘élection de l’assemblée constituante le 19 janvier 1919© picture alliance/akg-images

On y mesure le degré de radicalisation politique et la polarisation de la société qui opposait des ouvriers et soldats regroupés en « conseils » aux « corps francs » et aux nationalistes. Les slogans populistes exaltant la « patrie » ou la « liberté » exacerbaient les passions. Le centre semblait en perte de vitesse. Le tableau résonne encore de manière très actuelle à cent ans de distance…

C’est que l’enjeu était de taille. En ces heures décisives, l’Allemagne devait choisir une voie : celle de la démocratie parlementaire ou celle, plus radicale et prônée par les révolutionnaires de la Ligue spartakiste, des conseils ouvriers sur le modèle soviétique.

Les femmes votent

Ce 19 janvier, les Allemands furent nombreux à se rendre aux urnes. La participation s’éleva à plus de 85 % chez les femmes et à plus de 80 % chez les hommes. Le Parti social-démocrate (SPD) remporta le scrutin avec près de 38 % des voix. Il forma une coalition de gouvernement avec le Zentrum catholique et les libéraux conservateurs du Parti démocratique allemand (DDP), qui remportèrent chacun 20 %. Les partis radicaux de droite et de gauche, forts de 8 et 10 % des voix, furent écartés du gouvernement.

L’Assemblée élue se réunit pour la première fois le 6 février 1919 à Weimar (par crainte des grèves, batailles de rue et mouvements de foules à Berlin). Elle eut pour première mission de rédiger une Constitution qui vit le jour le 31 juillet 1919.

A.L.

« Darum wählt ! Plakate zur ersten demokratischen Wahl in Deutschland »
(« Voilà pourquoi il faut voter ! Affiches des premières élections démocratiques en Allemagne »)
Exposition jusqu’au 22 avril 2019 au musée d’art et d’artisanat de Hambourg

Plus d’informations :

Musée d'art et d'artisanat de Hambourg (en allemand et anglais)

Retour en haut de page