Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Centenaire de la Première Guerre mondiale : mémoire pour l’avenir

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas lors de la conférence « Gagner la paix »

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas lors de la conférence « Gagner la paix », © Janine Schmitz/photothek.net

12.10.2018 - Article

Cet automne, le ministère fédéral des Affaires étrangères organise une série de manifestations sur l’époque lourde de conséquences d’avant et d’après 1918. La conférence « Gagner la paix » donnera le coup d’envoi à cette série le 11 octobre à Berlin.

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas lors de la conférence « Gagner la paix »
Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas lors de la conférence « Gagner la paix »© Janine Schmitz/photothek.net

En étroite collaboration avec des partenaires internationaux, le ministère fédéral des Affaires étrangères travaille sur un grand nombre de projets à Berlin et dans le monde entier afin de créer des liens entre le passé, le présent et l’avenir. Nous nous posons les questions suivantes : Quels événements avant, pendant et après la Première Guerre mondiale ont encore des répercussions aujourd’hui ? Quels leçons tirées de la Première Guerre mondiale afin de surmonter les conflits actuels ? Comment assurer une paix à long terme ?
À Berlin, le ministère fédéral des Affaires étrangères participe au débat sur ces questions lors de trois grandes manifestations en octobre et en novembre 2018.
Le 11 octobre, le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas a ouvert avec son homologue français Jean-Yves Le Drian la conférence internationale « Gagner la paix – La fin de la première Guerre mondiale entre histoire, mémoire et enjeux contemporains » à Berlin. Heiko Maas a souligné : « Il n’y a pas d’avenir sans mémoire ! L’Union européenne est une réussite unique dans l’histoire du monde en matière de règlement des conflits. Nous devrions être fiers des leçons que nous avons tirées de notre histoire commune ainsi que de nos accomplissements. Et connaissant notre passé, nous devrions les protéger et les renforcer. »

La conférence « Gagner la paix » du 11 au 12 octobre

La conférence de deux jours se déroule sous le patronage du ministère fédéral des Affaires étrangères, du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères et de la Mission du Centenaire de la Première guerre mondiale. Elle est organisée en étroite coopération avec la Freie Universität Berlin, le Musée de l’Histoire allemande et de nombreuses autres organisations partenaires.
D’éminents représentants internationaux du monde scientifique, politique, de la société civile et des médias ont examiné aussi bien les perspectives historiques que les réflexions interdisciplinaires actuelles sur les questions de l’ordre international, de la résolution des conflits et du travail de mémoire.

Le festival d’histoire « War or Peace » (Guerre ou paix) du 17 au 21 octobre

Du 17 au 21 octobre se déroulera le festival d’histoire « War or Peace – Crossroads of history 1918/2018 » (Guerre ou paix – au carrefour de l’histoire 1918/2018) organisé par le Centre fédéral pour l’éducation politique et le Théâtre Maxim Gorki et soutenu par le ministère fédéral des Affaires étrangères. Plus de 300 participants internationaux âgés de 18 à 30 ans participeront à des ateliers novateurs et créatifs et traiteront de nombreuses questions allant des démocraties après la Première Guerre mondiale aux conséquences de la Première Guerre mondiale dans les différentes régions du monde en passant par les campagnes politiques et la propagande. Un programme artistique constituera une partie importante du festival.

La rencontre internationale de jeunes « Youth for Peace » du 14 au 18 novembre

Plus de 500 jeunes venus de 52 pays de l’Union européenne et de ses pays voisins, du Proche-Orient, de la Russie et de la Turquie se rassembleront du 14 au 18 novembre à Berlin. Lors de la rencontre de jeunes « Youth for Peace », ces derniers pourront découvrir la diversité des cultures mémorielles et des perspectives concernant la Première Guerre mondiale et aborder le thème de la paix. Dans le cadre de la cérémonie de clôture le 18 novembre, les jeunes pourront présenter au Président de la République fédérale d’Allemagne Frank-Walter Steinmeier et au Président français Emmanuel Macron (à confirmer) une sélection de leurs idées pour la paix , qu’ils auront élaborées ensemble au cours de la rencontre de jeunes.

Pour plus d’informations, veuillez consulter les sites suivants :

http://win-peace-conference.Berlin
https://www.warorpeace1818.org/
https://www.dfjw.org/youth-for-peace.html

Retour en haut de page