Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

3,2,1 … « Astro Alex » prêt à s’envoler vers les étoiles

Alexander Gerst avent le départ sur la la rampe de lancement

Alexander Gerst avent le départ sur la la rampe de lancement, © GCTC/Andrey Shelepin

05.06.2018 - Article

L’astronaute allemand Alexander Gerst, alias « Astro Alex », rejoindra demain la Station spatiale internationale (ISS). Il partira de la rampe de lancement qui a vu décoller Youri Gagarine.

Un million de fans sur Twitter et une grande partie de l’opinion publique allemande sont en alerte. Ce mercredi, 6 juin, l’astronaute allemand Alexander Gerst décolle à 13h12 de la plateforme de Baïkonour (Kazakhstan) pour rejoindre la Station spatiale internationale (ISS). Personnalité extrêmement populaire en Allemagne, « Astro Alex » sera le 11e Allemand à faire un voyage dans l’espace. Et le premier, à partir de l’automne, à prendre le commandement de l’ISS.

Mais pour le moment, la tension règne. « Astro Alex » a beau avoir déjà passé 166 jours à bord de l’ISS en 2014, les derniers mois, et a fortiori les derniers jours avant le départ sont réglés avec précision. Tout est minuté jusqu’au décollage. 

« On nous dit très précisément combien de temps il faut dormir, et quand il faut se lever » explique l’astronaute. « Ensuite, on nous enduit de produit désinfectant, on prend une dernière douche et c’est parti pour l’hôtel des cosmonautes. Là, on est autorisé à signer la porte de la chambre de Youri Gagarine. Puis on part pour la  plateforme de lancement ».

Départ du « Gagarine Start »

Conférence de presse de l'équipe de l'expédition ISS 56/57 avant le décollage
Conférence de presse de l'équipe de l'expédition ISS 56/57 avant le décollage© TASS

À ce moment-là, on l’imagine, Alexander Gerst et ses co-équipiers (une Américaine et un Russe) auront des frissons dans le dos et des papillons dans le ventre. D’autant qu’ils jouiront d’un grand honneur : ils décolleront depuis le « Gagarine Start », la rampe de lancement historique qui a vu s’envoler le 12 avril 1961 Youri Gargarine, le premier homme à avoir jamais volé dans l’espace. En un peu moins de 60 ans, ce sont quelque 500 décollages qui ont eu lieu sur cette plateforme.

La suite, Alexander Gerst la connaît. À 42 ans, l’astronaute originaire du Bade-Wurtemberg, géophysicien de formation, retrouvera la magie de l’apesanteur… et le travail. En 2014, ingénieur de bord, en charge de la maintenance de la station, il avait réalisé plus d’une centaine d’expériences scientifiques, testant par exemple dans les conditions de l’apesanteur un lévitateur électromagnétique développé par le Centre aérospatial allemand (DLR). Cette année, une cinquantaine de nouvelles expériences l’attendent. Elles touchent une nouvelle fois à des domaines variés : santé, environnement, climat, énergie, industrie, technologie.

Commandant de bord

Bénédiction du vaisseau spatial Soyuz-FG
Bénédiction du vaisseau spatial Soyuz-FG© TASS

Mais le véritable défi arrivera dans les trois derniers mois lorsqu’Alexander Gerst prendra les rênes de l’ISS comme commandant de bord. Un rôle qu’aucun Allemand n’a encore exercé. C’est « un grand honneur », dit-il. L’idée que les grandes agences spatiales mondiales lui confient « la machine la plus complexe et la plus précieuse jamais construite par l’homme » lui inspire le plus grand respect. Son ambition ? « Si je parviens à ce que nous réalisions tout le programme prévu et que nous rentrions amis, cela restera pour moi une grande mission ».

« On ne peut pas réaliser chacun de ses rêves », a dit un jour Alexander Gerst. « Mais on est coupable de ne pas essayer ». Curieux, sympathique et conscient de la chance qu’il a, l’astronaute allemand aura, comme en 2014, à cœur de faire partager à tous son expérience. Il est notamment possible de le suivre sur les réseaux sociaux.

Et, comme il aime les enfants, « Astro Alex » fera également un geste pour eux : le 20 juin, il soutiendra depuis l’espace une campagne de l’Unicef.

A.L.

 

Plus d’informations :

Agence spatiale européenne (en anglais)

Agence spatiale européenne (en allemand)

Vidéo : l'entraînement d'Alexander Gerst à Houston (en anglais)

Vidéo : la dernière conférence de presse d'Alexander Gerst avant son départ (en anglais)

Vidéo : les images de la Terre prises par Alexander Gerst lors de sa première mission dans l'espace en 2014