Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Berlin veut regonfler l’éolien

Le gouvernement fédéral et les länder de l’Allemagne veulent accélérer le développement de l’éolien terrestre à l’horizon 2030

Le gouvernement fédéral et les länder de l’Allemagne veulent accélérer le développement de l’éolien terrestre à l’horizon 2030, © www.picturedesk.com

08.10.2019 - Article

Le ministre fédéral de l’Énergie, Peter Altmaier, prépare des mesures pour relancer le développement d’un secteur qui tourne au ralenti en Allemagne depuis deux ans.

Manque de terrains, longueur des procédures d’autorisation, multiplication des plaintes de riverains et de défenseurs des oiseaux : les éoliennes n’ont plus le vent en poupe en Allemagne. Depuis deux ans, leur développement marque le pas. Il s’est même presque arrêté depuis le début de l’année. Un comble à l’heure du réchauffement climatique, s’alarment les professionnels du secteur. Le ministre allemand de l’Économie et de l’Énergie, Peter Altmaier, est décidé à les aider.

Samedi 5 octobre, M. Altmaier a réuni à Berlin les acteurs concernés. Ministres régionaux, fédérations d’entrepreneurs, syndicats, associations de défenseurs de l’environnement et de riverains se sont retrouvés autour de la table avec un objectif : inverser la tendance.

Lundi 7 octobre, Altmaier a ensuite présenté un programme de travail. Il énumère des mesures à élaborer (arrêt des signaux clignotants en haut des mâts d’éoliennes, harmonisation des législations régionales, etc.) et orchestre leur mise en œuvre.

Les objectifs sont clairs : trouver des terrains disponibles, accélérer les procédures d’autorisation et lever les résistances locales.

Les acteurs sont nécessairement multiples. Les länder ont une partition essentielle à jouer.  Et M. Altmaier veut réunir « un consensus national ». Selon Olaf Lies, ministre de l’Environnement de la Basse-Saxe, la conférence des ministres de l’énergie (fédéral et régionaux) prévue au mois de décembre doit aboutir à des mesures concrètes.

Relancer le développement de l’éolien terrestre (l’éolien offshore ne connaît pas de crise) est indispensable pour protéger le climat, souligne-t-on à Berlin. L’Allemagne a besoin de l’éolien terrestre qui était jusqu’ici le pilier de sa transition énergétique, pour atteindre son objectif de neutralité carbone en 2050. Et à plus court terme pour viser 65 % d’électricité d’origine renouvelable en 2030 (contre 44 % au premier semestre 2019, selon la fédération BDEW) à l’heure où elle s’apprête à sortir du nucléaire (2022) et du charbon (2038).
A.L.

Plus d’informations :

Mesures en faveur de l'éolien (Ministère allemand de l'Économie et de l'Énergie, en allemand)
Inauguration du centre d'information sur le climat « Klima Arena » (en allemand)

Retour en haut de page