Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Heiko Maas et Peter Altmaier : l’avenir appartient à la transition énergétique, en Allemagne et dans le monde

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas (dr.) et le ministre fédéral de l’Économie et de l’Énergie Peter Altmaier (g.) ont aujourd’hui inauguré ensemble la cinquième édition du « Berlin Energy Transition Dialogue »

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas (dr.) et le ministre fédéral de l’Économie et de l’Énergie Peter Altmaier (g.) ont aujourd’hui inauguré ensemble la cinquième édition du « Berlin Energy Transition Dialogue », © dpa

09.04.2019 - Article

Inauguration de la conférence « Berlin Energy Transition Dialogue 2019 » au ministère fédéral des Affaires étrangères.

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas et le ministre fédéral de l’Économie et de l’Énergie Peter Altmaier ont aujourd’hui inauguré ensemble la cinquième édition du « Berlin Energy Transition Dialogue » (BETD, Dialogue de Berlin sur la transition énergétique) au ministère fédéral des Affaires étrangères. Cette conférence internationale sur la transition énergétique réunit des ministres et des délégations de haut niveau de plus de 50 pays, ainsi que des représentants de l’économie et de la société civile. Durant deux jours, ils discuteront des opportunités et des défis découlant de la transition énergétique mondiale. Quels développements géopolitiques engendre-t-elle ? Comment la transition énergétique peut-elle réussir dans tous les secteurs ? Comment la transformation numérique peut-elle rendre la transition énergétique plus efficace ? Comment organiser ce changement structurel afin qu’il soit socialement acceptable ?

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas a déclaré :

La transition énergétique, ce n’est pas uniquement le passage des énergies fossiles aux énergies renouvelables ; elle modifie également les constantes politiques fondamentales. Grâce aux énergies renouvelables, les États sont en mesure d’augmenter leur propre sécurité énergétique. Ainsi, l’instrument géopolitique qu’est l’énergie, tel que nous avons appris à le connaître depuis des décennies, perd de son pouvoir. Les pays mettant en œuvre la transition énergétique peuvent poursuivre leurs intérêts stratégiques et de politique étrangère de manière plus indépendante.
Nous voulons, entre autres, échanger à ce sujet lors du Dialogue de Berlin sur la transition énergétique.

Le ministre fédéral de l’Économie et de l’Énergie Peter Altmaier a commenté :

Une transition énergétique réussie doit être pensée globalement et à l’échelle mondiale. Globalement signifie que la transition énergétique doit réussir dans tous les secteurs et qu’elle doit constamment prendre en compte la composante socio-économique. Pour ce faire, une coopération internationale continue est indispensable. C’est la raison pour laquelle des décideurs du monde entier se rencontrent au Dialogue de Berlin sur la transition énergétique : ils veulent identifier des bonnes pratiques et rendre ainsi possible une transition énergétique efficace et rapide.

La présidente de la Confédération allemande pour les énergies renouvelables, Simone Peter, a déclaré :

La transition énergétique est un modèle de réussite et fait l’objet d’une attention croissante à l’échelle internationale. En effet, du fait de ses développements et de ses innovations techniques, le secteur des énergies renouvelables a considérablement contribué à la baisse des coûts et donc à la compétitivité aux niveaux national et international. Une grande diversité de technologies éprouvées depuis déjà longtemps assure un approvisionnement énergétique propre dans un nombre croissant de pays et génère de la prospérité tout en préservant les ressources et le climat. Seul le lien entre l’économie et l’écologie est viable. Les énergies renouvelables sont essentielles pour y parvenir.

Le Dialogue de Berlin sur la transition énergétique est organisé sur invitation du gouvernement fédéral en coopération avec la Confédération allemande pour les énergies renouvelables (BEE), l’Association allemande pour l’énergie solaire (BSW-Solar), l’Agence allemande de l’énergie (dena) et l’entreprise eclareon. Le BETD est le forum de dialogue pour les acteurs et les décideurs de la transition énergétique mondiale – des esprits brillants qui sont ouverts aux débats et façonnent l’échange sur la transition énergétique mondiale.

Au total, quelque 2 000 invités originaires de 100 pays participent durant deux jours au BETD.

Le programme actuel de la conférence et le programme d’accompagnement sont disponibles sur www.energydialogue.berlin. Vous avez la possibilité de participer sur Twitter en utilisant le hashtag #betd2019 et de poster vos questions et commentaires sur @greensofa_betd. La conférence est en anglais.

Retour en haut de page