Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Plus d’argent pour la transition énergétique

Le Fonds pour l’énergie et le climat (EKF), principal instrument de financement public de la transition énergétique allemande, est doté en 2019 de 4,5 milliards d’euros.

Le Fonds pour l’énergie et le climat (EKF), principal instrument de financement public de la transition énergétique allemande, est doté en 2019 de 4,5 milliards d’euros., © dpa/pa

13.03.2019 - Article

Avec un fonds doté de 4,5 milliards d’euros en 2019, Berlin accroît les moyens de financement de la transition énergétique. Ses priorités : l’efficacité énergétique dans les bâtiments et l’industrie, les technologies de stockage et la production de batteries.

À moins de quatre ans de la sortie du nucléaire, et alors que le changement climatique préoccupe de plus en plus l’opinion publique, le gouvernement allemand met les bouchées doubles pour financer la transition énergétique. Le Fonds pour l’énergie et le climat (EKF), son principal instrument de financement, se voit doté cette année de 4,5 milliards d’euros, un montant inédit depuis sa création en 2011. Près de la moitié de la somme devrait provenir de la vente des permis de rejet de CO2.

La clé de l’efficacité

L’une des priorités demeure la rénovation énergétique des bâtiments. Elle absorbe deux milliards d’euros par an, avec pour objectif de rendre le parc immobilier quasi neutre sur le plan climatique (alimenté uniquement par des sources d’énergies renouvelables) à l’horizon 2050.

Le gouvernement veut également promouvoir l’efficacité énergétique dans l’industrie. Il a adopté en 2017 une stratégie de soutien globale à l’efficacité énergétique et à la transformation des réseaux de chaleur. L’objectif est réduire de 50 % la consommation d’énergie primaire d’ici 2050.

Dans le domaine de l’électricité, le Fonds pour l’énergie et le climat financera des projets d’extension des réseaux de transport et de développement des moyens de stockage. Les pouvoirs publics tablent sur la mise au point de différentes technologies de stockage concurrentielles pour garantir la fiabilité du réseau à long terme.

Stockage et batteries

La production de batteries électriques « made in Germany » est une priorité aux yeux du ministre allemand de l’Économie et de l’Énergie, Peter Altmaier.
La production de batteries électriques «  made in Germany  » est une priorité aux yeux du ministre allemand de l’Économie et de l’Énergie, Peter Altmaier.© dpa/pa

Dans ce contexte, le ministère de l’Économie a décidé de faire de la production industrielle de cellules de stockage et de la fabrication de cellules de batteries «  made in Germany  » deux nouvelles priorités de financement.

Plus généralement, Berlin soutient activement le virage vers les modes de transports électriques et propres. Le programme allemand pour le développement de la voiture électrique, par exemple, prévoit des primes à la conversion et le développement des bornes de charge avec pour ambition de faire circuler un million de véhicules sur les routes à l’horizon 2020, et six millions à l’horizon 2030. Son objectif est d’économiser 40 % d’énergie dans les transports d’ici 2050 (par rapport à la consommation finale de 2005).

 

Enfin, dernier fait notable, l’EKF ne finance plus cette année le soutien à la recherche et développement dans le domaine des énergies renouvelables. Ces recherches font désormais l’objet d’une aide au financement spécifique qui doit atteindre quelque 773 millions d’euros en 2019.

A.L.

Plus d’informations :

Office de presse et d'information du gouvernement fédéral (en allemand)

Ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie (en allemand)

La stratégie allemande de soutien à l'efficacité énergétique et à la chaleur issue de sources renouvelables (en allemand)


Et aussi…

La transition  énergétique allemande - dossier du ministère allemand de l'Économie et de l'Énergie (en français)

Portail officiel sur les énergies renouvelables en Allemagne (en allemand)

Office franco-allemand pour la transition énergétique (en français/allemand)

Retour en haut de page