Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

La première piste cyclable solaire d’Allemagne inaugurée près de Cologne

La première piste cyclable solaire a été inaugurée en début de semaine à Erftstadt, près de Cologne. Sur une longueur expérimentale d’une centaine de mètres, son revêtement est composé de plaques où sont insérés des capteurs solaires. L’électricité produite est injectée dans le réseau électrique

La première piste cyclable solaire a été inaugurée en début de semaine à Erftstadt, près de Cologne. Sur une longueur expérimentale d’une centaine de mètres, son revêtement est composé de plaques où sont insérés des capteurs solaires. L’électricité produite est injectée dans le réseau électrique, © dpa

14.11.2018 - Article

Et si les routes produisaient de l’électricité ? Depuis quelques années, des expériences ont vu le jour aux Pays-Bas, en France, etc. En Allemagne, la ville rhénane d’Erftstadt est la première à inaugurer une piste cyclable solaire.

Après Krommenie près d’Amsterdam, ou Tourouvre-au-Perche dans l’Orne, c’est au tour de l’Allemagne de mettre en service une voie de circulation solaire. Il s’agit d’une piste cyclable expérimentale de 90 mètres de long (sur 2,5 mètres de large) dont le revêtement intègre 200 m2 de capteurs photovoltaïques incarcérés dans des carreaux de verre. Elle a été inaugurée lundi dernier par la ministre allemande de l’Environnement, Svenja Schulze, à Erftstadt, près de Cologne. Elle a la capacité de produire 12 mégawatts/heure d’électricité pour alimenter le réseau électrique.

Le concept a été développé par Solmove, une start-up de Potsdam. Il offre l’avantage, outre la production d’électricité, d’améliorer la sécurité des cyclistes qui empruntent la piste. Car les cellules solaires réchauffent le revêtement antidérapant et permettent de faire fondre la neige en hiver.

La ministre allemande de l’Environnement, Svenja Schulze, lors de l’inauguration de la première piste cyclable solaire, lundi 12 novembre, à Erftstadt, près de Cologne
La ministre allemande de l’Environnement, Svenja Schulze, lors de l’inauguration de la première piste cyclable solaire, lundi 12 novembre, à Erftstadt, près de Cologne© dpa

« À travers ce genre d’offres, nous souhaitons contribuer à ce que le vélo se développe comme alternative attrayante et saine à la voiture », a déclaré Mme Schulze. Le ministère allemand de l’Environnement multiplie les initiatives pour encourager les Allemands à utiliser davantage la petite reine dans leurs déplacements.

Quant à l’entreprise Solmove, elle n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Son objectif est de construire des routes solaires qui rechargent les batteries des véhicules électriques en roulant. L’expérience menée à Erftstadt doit notamment lui permettre de mesurer l’impact de la poussière sur la production d’électricité et d’évaluer la résistance des carreaux en verre.

A.L.

Plus d’informations :

Ministère allemand de l'Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sûreté nucléaire (en allemand)
Les routes du futur imaginées par la start-up allemande Solmove (en anglais et allemand)

Retour en haut de page