Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Nations Unies : l’Allemagne crée un groupe d’amis « Climat et sécurité »

La question du climat et de la sécurité doit être davantage prise en compte dans l’ordre du jour politique à l’ONU © Colourbox.com

La question du climat et de la sécurité doit être davantage prise en compte dans l’ordre du jour politique à l’ONU , © Colourbox.com

08.08.2018 - Article

Le 1er août 2018, l’Allemagne a créé officiellement, avec la République de Nauru, État insulaire du Pacifique, le groupe d’amis « Climat et sécurité » des Nations Unies. Leur objectif est que cette question soit davantage prise en compte dans l’ordre du jour politique à l’ONU.

Le gouvernement fédéral concrétise ainsi l’engagement accru de l’Allemagne dans ce domaine, en partenariat avec les États insulaires menacés par le changement climatique, qui a été annoncé au mois de mars à New York par le ministre fédéral des Affaires étrangères, Heiko Maas.

Le groupe d’amis « Climat et sécurité » créé le 1er août est composé de 27 pays de l’ONU qui souhaitent élaborer ensemble des solutions pour faire face aux conséquences des dérèglements climatiques en matière de sécurité, assurer la communication sur ce sujet vers l’extérieur et y accorder aussi une plus grande place au sein des Nations Unies.

En particulier des pays directement concernés par cette problématique ainsi que des pays très engagés forment actuellement ce groupe d’amis coprésidé par l’Allemagne et Nauru. Tous les groupes régionaux d’États membres de l’ONU y sont représentés.

Le climat et la sécurité : une forte interaction

Les répercussions du changement climatique risquent de priver les populations de leurs moyens de subsistance et constituent donc une menace à la sécurité internationale. Ainsi, la montée du niveau de la mer met en péril les petits États insulaires et la fréquence et l’intensité croissantes des catastrophes naturelles entraînent une pénurie des ressources en nourriture et en eau (cliquer ici pour en savoir plus).

Observer de telles répercussions du changement climatique et y remédier le plus tôt possible est par conséquent un objectif majeur de la politique étrangère allemande. Outre la lutte contre les causes du changement climatique, il peut être utile de renforcer la protection civile internationale, de fournir une aide humanitaire plus efficace et de créer des mécanismes de résolution des conflits.

À partir de janvier 2019, l’Allemagne sera à nouveau membre du Conseil de sécurité des Nations Unies. Dans cette enceinte également, elle envisage d’intégrer davantage l’interaction climat‑sécurité dans ses activités de lutte contre le changement climatique.

Parmi les fondateurs du groupe d’amis « Climat et sécurité » se trouvent :

  • Asie-Pacifique : Bangladesh, Fidji, Kiribati, Îles Maldives, Îles Marshall, Micronésie, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Palaos, Îles Salomon, Samoa, Tonga, Tuvalu, Nauru (coprésidente)
  • Afrique : Ghana, Namibie, Seychelles
  • Amérique latine-Caraïbes : République dominicaine, Mexique
  • Europe orientale : Pologne, Ukraine
  • Europe occidentale et autres : Belgique, France, Royaume‑Uni, Nouvelle-Zélande, Norvège, Suède, Allemagne (coprésidente)
Retour en haut de page