Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

De la chute du Mur à l’Unification

En Trabant vers Berlin-Ouest dans la nuit du 9 au 10 novembre 1989. Onze mois plus tard, l’Allemagne sera réunifiée

En Trabant vers Berlin-Ouest dans la nuit du 9 au 10 novembre 1989. Onze mois plus tard, l’Allemagne sera réunifiée, © picture-alliance

07.11.2019 - Article

Retour sur onze mois qui ont changé le visage de l’Allemagne et de l’Europe.

Au soir du 9 novembre 1989, c’est l’euphorie à Berlin et la surprise aux quatre coins du monde. Onze mois plus tard, le 3 octobre 1990, l’Allemagne célèbre sa Réunification. Que s’est-il passé durant ces onze mois pour effacer aussi vite 40 ans de Guerre froide et 28 années de souffrances à l’ombre du mur ?

« Nous sommes UN peuple »

Dans les jours qui suivent l’ouverture du mur, les mouvements citoyens et les partis politiques favorables à la démocratie gagnent du terrain en RDA. Dans les manifestations, le slogan « Wir sind DAS Volk » (C’est nous le peuple) se transforme en « Wir sind EIN Volk » (Nous sommes un seul peuple). À l'Ouest, le chancelier Kohl saisit l'histoire au vol : le 28 novembre 1989, il présente un « plan en dix points » pour rapprocher les structures politiques de la RFA et de la RDA.

« 2+4 » : les Alliés et la Réunification

Mais le destin des deux Allemagne dépend de la bonne volonté des Alliés. Et notamment des États-Unis et de l'Union soviétique. Washington soutient d'emblée le principe d'autodétermination des Allemands et l'idée d'une réunification sur la base des valeurs occidentales. Le 10 février 1990, à Moscou, Gorbatchev donne à son tour son accord. Il laisse à la future Allemagne unifiée le choix de ses alliances stratégiques.

Trois semaines plus tard, les dirigeants américains et allemands se concertent à Camp David : les premiers prendront en charge les aspects extérieurs de l'unification, les seconds ses aspects internes, principalement politiques et économiques.

Sur le plan extérieur, les choses avancent vite, malgré les réserves britanniques et françaises. Dès le mois de mai s’ouvre la conférence « 2+4 ». Elle réunit autour d’une table les représentants des deux Allemagne et ceux des quatre Alliés. Ils aboutissent à un accord le 12 septembre 1990. Le « traité 2+4 » règle définitivement la question allemande : l'Allemagne retrouve sa pleine souveraineté sur le plan extérieur.

La RDA de la démocratisation à l’unification

Pendant ce temps, en RDA, le pouvoir se dissout. L'opposition entre au gouvernement en février 1990. Les premières élections législatives libres ont lieu le 18 mars.

En février, Helmut Kohl propose au gouvernement est-allemand d'entamer des négociations sur une union monétaire. Le 1er juillet 1990, le deutschemark devient la monnaie officielle de la RDA. Le pays adopte simultanément l'économie sociale de marché.

Le traité d'État instituant l'Union économique, monétaire et sociale entre la RFA et la RDA est suivi le 31 août par un second traité d'État qui scelle l'unification. Le 3 octobre 1990, les cinq Länder de RDA adhèrent à la République fédérale. Il n'y a plus qu'une seule Allemagne.

A.L.

Retour en haut de page