Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

À Berlin, le tic-tac du monde

Inaugurée le 30 septembre 1969, l’horloge universelle de l’Alexanderplatz, à Berlin, fête aujourd’hui son cinquantenaire

Inaugurée le 30 septembre 1969, l’horloge universelle de l’Alexanderplatz, à Berlin, fête aujourd’hui son cinquantenaire, © picture alliance

30.09.2019 - Article

L’horloge universelle de la célèbre Alexanderplatz, au centre de Berlin, fête ses 50 ans.

Politique ou sociétale, culturelle ou vestimentaire, elle n’est plus à une révolution près : voilà près de 1578 millions de secondes qu’elle tourne autour de son axe. L’horloge universelle de l’Alexanderplatz, au centre de Berlin, fête aujourd’hui ses 50 ans.

Emblème de Berlin et point de rendez-vous prisé des Berlinois, elle fut inaugurée le 30 septembre 1969. Les autorités de la RDA y voyaient un symbole du progrès technique. Elle se compose d’un cylindre en rotation recouvert d’aluminium, et surmonté d’un modèle simplifié du système solaire. Sur le cylindre sont gravés les noms de 146 villes du monde entier appartenant aux 24 fuseaux horaires. On peut ainsi lire l’heure qu’il est aux quatre coins de la planète. Aux pieds du monument, une mosaïque représente une rose des vents.

Avec ses dix mètres de haut, six mètres de large et 16 tonnes, l’horloge universelle de l’Alexanderplatz fut construite en un temps record de neuf mois seulement. Ce sprint fut imposé par les autorités est-allemandes à l’architecte d’origine tchèque Erich John. À 87 ans, il s’en souvient encore. « Ça a été l’année la plus stressante de toute ma vie », dit-il. Cent-vingt ouvriers se sont relayés en permanence sur le chantier, y compris des « brigades du soir », une condition fixée par l’architecte.

L’horloge universelle de l’Alexanderplatz et la tour de télévision datent du réaménagement de l’Alexanderplatz à la fin des années 1960
L’horloge universelle de l’Alexanderplatz et la tour de télévision datent du réaménagement de l’Alexanderplatz à la fin des années 1960© dpa-Zentralbild

Le chantier fut terminé à l’heure, et la RDA put fêter son 20e anniversaire sur une Alexanderplatz rénovée. Cette place mythique des Années folles, qui avait donné son nom à un célèbre roman d’Alfred DöblinBerlin Alexanderplatz », 1929), avait en effet été réduite en cendres au printemps 1945 par la bataille de Berlin. Les autorités est-allemandes décidèrent à la fin des années 1960 de la réaménager et de l’agrandir.

Outre l’horloge, elles firent construire la célèbre tour de télévision. Cet autre emblème majeur de la capitale allemande est la plus haute tour d’Allemagne. Elle culmine à 368 mètres et offre à son million de visiteurs annuels un splendide panorama qui atteint par beau temps 80 kilomètres à la ronde.

A.L.

Plus d’informations :

Mairie de Berlin (en allemand)

Retour en haut de page