Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

L’Allemagne et la Pologne renforcent leurs échanges de jeunes

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas avec des jeunes d’Allemagne et de Pologne à Varsovie

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas avec des jeunes d’Allemagne et de Pologne à Varsovie, © Xander Heinl/photothek.net

06.09.2019 - Article

En visite en Pologne à l’occasion des cérémonies de commémoration du début de la Deuxième Guerre mondiale il y a 80 ans, la ministre adjointe Michelle Müntefering promeut les projets de jeunes consacrés au travail de mémoire.

Le week-end dernier était placé sous le signe du souvenir de l’attaque de la Pologne par l’Allemagne le 1er septembre 1939, qui marqua le déclenchement de la Deuxième Guerre mondiale. Michelle Müntefering a pris part aux cérémonies organisées à Varsovie en compagnie du président fédéral Frank-Walter Steinmeier et de la chancelière fédérale Angela Merkel. Elle a ensuite rencontré Magdalena Gawin, sous-secrétaire d’État au ministère de la Culture, pour faire avancer ensemble des projets impliquant des jeunes des deux pays.

Michelle Müntefering a indiqué à ce propos :

Le travail de mémoire face à notre histoire commune, qui doit être considéré comme une responsabilité pour l’avenir, concerne tout particulièrement les jeunes. C’est pourquoi nous avons convenu de renforcer les échanges et les rencontres de jeunes.

Ensemble, apprendre du passé pour l’avenir

L’une des nouveautés est le projet « menschen gedenken » (entretenir la mémoire). Des élèves d’Allemagne et de Pologne travaillent ensemble sur les destins individuels de victimes des crimes de guerre allemands en Pologne et de victimes de la Shoah et présentent le résultat de leurs recherches. La phase actuelle d’expérimentation est partagée par des élèves de Neustrelitz et de Szczecin ainsi que de Datteln et d’Opoczno. Le 1er août, une trentaine d’entre eux a rencontré le ministre allemand des Affaires étrangères, M. Maas, en visite en Pologne pour commémorer l’insurrection de Varsovie il y a 75 ans. « Menschen gedenken » fait partie du programme « Jugend erinnert » (la jeunesse se souvient). Dans ce programme, le gouvernement fédéral souhaite permettre à davantage de jeunes de se confronter à l’histoire et soutenir plus fortement les sites mémoriaux. L’Office Germano-Polonais pour la Jeunesse et les centres internationaux de rencontres de jeunes d’Auschwitz et de Kreisau rassemblent un grand nombre de jeunes pour qu’ils tirent des leçons pour l’avenir, au contact de l’histoire et des autres.

Se souvenir à Berlin

La ministre adjointe Mme Müntefering et la sous-secrétaire d’État Mme Gawin
La ministre adjointe Mme Müntefering et la sous-secrétaire d’État Mme Gawin© Ministère fédéral des Affaires étrangères

Concernant le débat sur un site commémoratif à Berlin dédié aux victimes de la guerre et de l’occupation en Pologne, Michelle Müntefering a expliqué que l’objectif était de conserver le souvenir de la cruauté et de la complexité de cette histoire pour la génération suivante. « Nous soutenons cette initiative, qui est actuellement débattue au Bundestag allemand. Ce qui est important, c’est aussi cette démarche de transmission et de sensibilisation, de partager les connaissances sur l’histoire et la responsabilité de l’Allemagne. »

Michelle Müntefering et Magdalena Gawin ont visité l’institut Pilecki à Varsovie. Cet établissement de recherche se concentre sur la documentation et la mémoire des parcours de vie de Polonaises et de Polonais au XXe siècle. L’institut Pilecki ouvrira une antenne à Berlin en septembre.

Retour en haut de page