Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

L’Allemagne veut réduire ses fractures territoriales

Muehlberg (Elbe), dans le Brandebourg. Le fossé s’est creusé ces dernières années entre les régions allemandes, et en particulier entre les villes et les campagnes

Muehlberg (Elbe), dans le Brandebourg. Le fossé s’est creusé ces dernières années entre les régions allemandes, et en particulier entre les villes et les campagnes, © picture alliance

10.07.2019 - Article

Comment garantir des conditions de vie équivalentes dans toute l’Allemagne ? Un an après avoir créé une commission, le gouvernement allemand présentait aujourd’hui ses conclusions. Elles annoncent un changement de paradigme.

Créer des emplois publics dans les régions en difficulté, développer les transports en commun et l’internet à haut débit dans les zones rurales, mais aussi construire des crèches et des jardins d’enfants dans les agglomérations : le gouvernement allemand va prendre une série de mesures pour réduire les inégalités qui se sont creusées ces dernières années entre les territoires. Il les a exposées ce mercredi en présentant les conclusions du travail de la « Commission pour des conditions de vie équivalentes partout » qu’il avait convoquée il y a un an.

« Les opportunités [offertes à la population] sont très variables d’une région à l’autre », constate-t-il en effet. « Et ce, non seulement entre l’Est et l’Ouest, mais aussi entre le Nord et le Sud, et entre les villes et les zones rurales ».

Là où les villes bénéficient d’offres d’emploi nombreuses, de magasins et d’une forte densité médicale, certaines campagnes sont sous-dotées et voient leur population diminuer. À l’inverse, les grandes villes ne cessent d’attirer de nouveaux habitants. Cela fait grimper les loyers et crée, par exemple, une pénurie de places en crèche.

À la longue, ces fractures finissent par dégrader la qualité de vie des habitants. Ceux des régions plus pauvres, en particulier, ont l’impression d’être « oubliés », de ne pas bénéficier des mêmes chances que le reste du pays. En outre, le manque d’attractivité de certains territoires ne peut qu’amplifier les déséquilibres à l’avenir si rien n’est fait, redoute le gouvernement.

Berlin va donc réviser en profondeur sa politique de soutien aux régions en difficulté. Elle était, depuis la Réunification, essentiellement fondée sur la solidarité des régions de l’Ouest envers celles de l’Est en reconstruction. Mais le « Pacte de solidarité II », qui l’organise, prend fin à la fin de cette année.

Le gouvernement allemand a présenté ce mercredi ses conclusions sur l’instauration de « conditions de vie équivalentes » dans toute l’Allemagne
Le gouvernement allemand a présenté ce mercredi ses conclusions sur l’instauration de « conditions de vie équivalentes » dans toute l’Allemagne. De g. à dr. : Julia Klöckner, ministre de l’Agriculture, Franziska Giffey, ministre de la Famille, et Horst Seehofer, ministre de l’Intérieur, de la Construction et du Territoire© dpa

Le gouvernement va profiter de l’échéance, et changer de paradigme. Il va redéployer ses aides structurelles à l’échelle de tout le pays. Les soutiens ne seront plus dirigés de l’Ouest vers l’Est, mais des régions riches du Sud et du Sud-Ouest vers toutes les régions défavorisées. Des régions parmi lesquelles figurent notamment deux anciens bassins miniers de l’Ouest en reconversion : la Ruhr et la vallée de la Sarre.

Parmi ces mesures figure aussi une mesure inattendue destinée à aider quelque 2 000 communes à sortir du surendettement. C’est une situation financière qui pèse sur la vie et les perspectives offertes aux habitants. Mais jusqu’à présent, l’État fédéral n’intervenait pas, car la question est exclusivement du ressort des länder. Les choses pourraient néanmoins changer.

« L’État fédéral peut apporter sa contribution s’il existe un consensus politique national pour accorder une aide ponctuelle à ces communes », indique aujourd’hui le gouvernement. « Des négociations vont être engagées avec le Bundestag, les länder, les communes concernées et les fédérations de communes pour examiner les possibilités de trouver une solution ». Ce serait, souligne la presse, un second changement de paradigme.

A.L.

Plus d’informations :

Sur le travail de la « Commission pour des conditions de vie équivalentes partout » :
Les conclusions du gouvernement allemand (en allemand)
Office de presse et d'information du gouvernement allemand (article en allemand)
Ministère allemand de l'Intérieur, de la Construction et du Territoire (article en allemand)

Sur les fractures territoriales en Allemagne :
L'Atlas du ministère allemand de l'intérieur : l'Allemagne, région par région (en allemand)
Fondation Bertelsmann : des disparités croissantes entre les communes (en allemand)

Retour en haut de page