Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Projet pilote sur le revenu universel

Projet pilote sur le revenu universel

Projet pilote sur le revenu universel, © dpa

05.07.2019 - Article

Berlin offre des emplois salariés à 1 000 chômeurs.

Un projet pilote sur le revenu universel solidaire, pensé comme une solution susceptible de remplacer les allocations chômage (Hartz IV), vient d’être validé cette semaine par le sénat de Berlin (SPD, Die Linke, Les Verts). C’est un projet unique en son genre en Allemagne. L’État va financer pendant cinq ans 1 000 emplois salariés destinés à des chômeurs dans les entreprises du land, l’administration ou les services sociaux. Les chômeurs pourront par exemple occuper des postes d’auxiliaire de mobilité, de concierge ou d’assistant dans les écoles, les jardins d’enfants et les établissements de soins, le but étant de pérenniser ces emplois.

Le projet pilote va débuter à la mi-juillet. Il s’adresse à des personnes qui sont au chômage depuis un à trois ans mais qui n’ont pas de perspectives sur le marché de l’emploi. EIles seront sélectionnées par l’Agence allemande pour l’emploi, mais les candidatures sont également possibles. Elles percevront le salaire minimum national ou prévu par les accords de branches. Les coûts prévisionnels, qui seront dans un premier temps entièrement pris en charge par le Land de Berlin, s’élèvent à 35 millions d’euros par an.

C'est au maire de Berlin, Michael Müller (SPD), que revient cette initiative. Il estime que ce projet pilote pourrait contribuer à venir à bout du système Hartz IV. Il a souligné à plusieurs reprises que le but était de créer de l’emploi plutôt que d’administrer du chômage. Le projet doit également permettre aux chômeurs longue durée d’éviter de se retrouver pris dans une spirale de formations qui en définitive n’apportent rien, a-t-il indiqué mardi à la station de radio RBB-Inforadio.

Traduction de Deutschland.de, révisée par l’Ambassade d’Allemagne

Retour en haut de page