Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Vers une médecine plus proche des citoyens

Le Bundestag vient d’adopter une loi qui devrait raccourcir les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous chez le médecin

Le Bundestag vient d’adopter une loi qui devrait raccourcir les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous chez le médecin, © dpa

18.03.2019 - Article

Comment réduire les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous chez le médecin ? Éviter une médecine à deux vitesses ? Le Bundestag vient d’adopter une série de mesures pour rapprocher le patient du médecin.

Que l’on soit en France ou en Allemagne, il faut souvent prendre son mal en patience avant d’obtenir un rendez-vous chez le médecin. Outre-Rhin, la situation est plus ou moins bonne d’une région à l’autre. Mais un problème a le don d’énerver les assurés du régime général : devoir attendre trois mois quand un assuré d’une caisse privée n’attend que deux semaines. Bien sûr, ce n’est pas le cas partout, mais ça l’est trop souvent, diagnostique Jens Spahn. Le ministre allemand de la Santé vient de faire voter une loi pour que les choses changent.

À partir du 1er janvier 2020, un numéro de service pour obtenir un rendez-vous chez le médecin en Allemagne : le 116 117
À partir du 1er janvier 2020, un numéro de service pour obtenir un rendez-vous chez le médecin en Allemagne : le 116 117© dpa

Le texte contient plusieurs mesures concrètes pour accélérer les capacités de prise en charge des assurés, quels qu’ils soient. Les « centrales de prise de rendez-vous » seront ainsi fortement développées. Ces structures régionales, qui garantissent depuis 2016 l’obtention d’un rendez-vous chez un spécialiste proche dans un délai de quatre semaines, seront par ailleurs accessibles via un numéro unique (116 117) à partir du 1er janvier 2020.

Les médecins, de leur côté, auront l’obligation d’assurer un minimum de 25 heures de consultations et visites hebdomadaires, au lieu de 20. Et un minimum de cinq heures hebdomadaires de consultations sans rendez-vous pour les ophtalmologistes, gynécologues et médecins ORL. Ces heures supplémentaires seront rémunérées, précise le texte. De quoi récompenser un peu plus les praticiens qui travaillent, de toute façon, une cinquantaine d’heures par semaine…

Des incitations pour les médecins

Car telle est la philosophie générale de la réforme : rapprocher la médecine des citoyens en créant des incitations pour les médecins. La loi prévoit de rétribuer plusieurs prestations qui ne l’étaient pas jusqu’à présent : prise en charge de nouveaux patients, prise de rendez-vous chez un spécialiste dans les cas urgents, plages de consultations libres. Les primes pour les médecins exerçant ou s’installant en zone rurale et dans les déserts médicaux seront, en outre, généralisées.

À cela s’ajouteront plusieurs prestations nouvelles pour les assurés : des bus sanitaires, consultations numériques ou cabinets mobiles pour les patients en zone rurale, un meilleur remboursement des prothèses dentaires et le remboursement de la congélation de gamètes avant un traitement contre le cancer pour les jeunes adultes. Enfin, le dossier médical numérique, accessible sur smartphone et tablette devrait voir le jour à l’horizon 2021 pour les patients qui le souhaitent.

A.L.

Plus d’informations :

Ministère allemand de la Santé (en allemand)
Office de presse et d'information du gouvernement allemand (en allemand)

Retour en haut de page