Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Mieux protéger les enfants et les jeunes

Le gouvernement fédéral vise un engagement durable contre la violence sexuelle

Le gouvernement fédéral vise un engagement durable contre la violence sexuelle, © dpa-Zentralbild

17.12.2018 - Article

Le gouvernement fédéral souhaite continuer de lutter systématiquement contre l'abus sexuel et la violence sexuelle à l'égard des enfants et des jeunes.

Afin de mieux protéger les enfants et les jeunes, le conseil des ministres fédéral a décidé d'instituer dès à présent le poste de représentant indépendant sur les questions d'abus sexuels à l'égard des enfants et le conseil consultatif œuvrant à titre bénévole de manière permanente. Par ailleurs, le conseil des ministres a prolongé le mandat de la commission indépendante chargée de faire la lumière sur les abus sexuels sur mineurs, convoquée en 2016, jusqu'à fin 2023.

Le poste de représentant indépendant sur les questions d’abus sexuels

En 2010, le gouvernement fédéral a mis sur pied le poste de représentant indépendant sur les questions d'abus sexuels ainsi que la Table ronde contre les abus sexuels sur des enfants. Cette mesure avait été prise en réaction aux scandales alors mis au jour d'abus sexuels sur mineurs au sein d'organismes et d'institutions. Le poste a d'abord été occupé par l'ancienne ministre fédérale de la Famille Christine Bergmann. Depuis décembre 2011, Johannes-Wilhelm Rörig assure la fonction de représentant sur les questions d'abus sexuels.

Le représentant indépendant sur les questions d’abus sexuels à l’égard des enfants est indépendant et ne reçoit aucune instruction. Ce n'est que pour des raisons organisationnelles que le poste est rattaché au ministère fédéral de la Famille, des Personnes âgées, de la Femme et de la Jeunesse. Les collaborateurs composant la cellule de travail du représentant indépendant sont des personnes qui possèdent une solide expérience dans les domaines du droit, de la psychologie, de la pédagogie, de la politique et de l'histoire, de la communication et de l’administration.  Les tâches du représentant indépendant sur les questions d'abus sexuels couvrent trois volets : l'aide aux personnes concernées, l'élucidation des cas d'abus sexuels sur mineurs en Allemagne et la prévention.

Un engagement fort et durable

Depuis la création du poste de représentant sur les questions d'abus sexuels en 2010, des avancées ont été réalisées : le niveau de prise de conscience dans les crèches, les écoles, les paroisses et les associations sportives s'est élevé, un fonds a été créé, une ligne d’assistance téléphonique a été mise en place, un conseil consultatif et une commission d'enquête ont été créés, les délais de prescription ont été allongés et le droit pénal a été renforcé. Mais il reste encore beaucoup à faire.

Grâce à cette décision adoptée en conseil des ministres fédéral, le gouvernement fédéral crée des structures importantes garantissant, au niveau fédéral, un engagement fort et durable contre la violence sexuelle. Il concrétise ainsi un projet majeur inscrit dans l'accord de coalition.

© Gouvernement fédéral

Retour en haut de page