Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

À mort l’angle mort

Le système Bike Flash vient d’être inauguré à Garbsen, près de Hanovre. Trois bandes clignotantes avertissent les conducteurs de la présence d’un cycliste ou d’un piéton dans leur angle mort

Le système Bike Flash vient d’être inauguré à Garbsen, près de Hanovre. Trois bandes clignotantes avertissent les conducteurs de la présence d’un cycliste ou d’un piéton dans leur angle mort, © Bike Flash – site officiel

28.11.2018 - Article

40 % des accidents de vélo se produiraient lors d’une collision avec un véhicule au moment d’un virage. Pour stopper cette fatalité, un Allemand a développé un système d’avertisseurs innovant. Il vient de l’inaugurer à Garbsen, en Basse-Saxe.

Ils représentaient 11 % des personnes tuées sur la route en Allemagne en 2015. Les cyclistes –mais aussi les piétons, skate-boarders et autres amoureux de la trottinette – comptent parmi les plus exposés des usagers de la route. Même lorsqu’ils bénéficient de pistes cyclables, les situations à risque restent nombreuses. Ainsi, 40 % des accidents se produiraient lors d’une collision avec une voiture ou un poids lourd en train de tourner, le plus souvent à droite. En Allemagne, un inventeur – et cycliste - passionné a trouvé une solution.

Les arcs clignotants sont placés à des hauteurs différentes afin d’avertir aussi bien les conducteurs de poids lourds que les automobilistes et leurs passagers
Les arcs clignotants sont placés à des hauteurs différentes afin d’avertir aussi bien les conducteurs de poids lourds que les automobilistes et leurs passagers© Bike Flash - site officiel

Elle s’appelle « Bike Flash ». Il s’agit d’un système d’avertisseurs lumineux couplé à un système de capteurs thermiques. Placé (bien en vue) au carrefour, il détecte jusqu’à 40 mètres de distance le cycliste ou le piéton qui arrive sur la bande de droite. Ainsi, au lieu de le voir gicler depuis l’angle mort et de se laisser surprendre, le conducteur est averti de sa présence. Il peut interrompre sa manœuvre à temps.

Moins de collisions entre poids lourds et cyclistes aux carrefours

La forme de l’avertisseur a été conçue pour s’adapter à tous les types de véhicules. Qu’il soit automobiliste ou conducteur de poids lourd, proche du sol ou assis en hauteur, le conducteur verra l’avertisseur car celui-ci est composé de quatre arcs clignotants placés à différentes hauteurs. Il le verra aussi pendant toute la durée de la manœuvre. C’était un point essentiel pour tordre le cou à l’angle mort, responsable de tant d’accidents.

Pour l’inventeur, Martin Budde, c’est le fruit de huit années de travail. Lauréat du Prix de l’innovation de la Chambre de commerce du Schleswig-Holstein, cet habitant de Flensbourg, grande ville de vélo située à l’extrême nord de l’Allemagne, a poursuivi ses recherches pour en faire un produit commercialisable.

Le Bike Flash est désormais fabriqué par une entreprise basée à Husum, une autre ville du nord, et vendu depuis janvier. Au printemps dernier, il a été présenté au festival VELOBerlin. Il ne lui restait plus qu’à faire son apparition sur la chaussée.

C’est chose faite depuis lundi dernier. La ville de Garbsen, près de Hanovre (Basse-Saxe), a inauguré le premier Bike Flash sur une artère stratégique : une voie qui accueillera prochainement un centre de dépôt de l’entreprise Amazon, point de départ de nombreux camions de livraison. Mais le Bike Flash ne devrait pas tarder à s’implanter ailleurs. Plusieurs villes de la région sont déjà intéressées.

Il est vrai que le concept peut sauver des vies sur de nombreux sites habituellement accidentogènes : les croisements qui offrent une mauvaise visibilité, les bretelles, les parkings, etc.  « On parle beaucoup d’introduire des système d’assistance au virage pour régler le problème de l’angle mort », souligne Martin Budde. « Mais le Bike Flash offre une solution de prévention immédiate ».

A.L.


Plus d’informations :

Site web du système « Bike flash » (en allemand)

Retour en haut de page