Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Désormais entré dans les mœurs, le SMIC allemand va augmenter

27.06.2018 - Article

Créer un salaire minimum va-t-il tuer l’emploi et la croissance ? Ils étaient nombreux à le penser lorsque l’Allemagne a franchi le pas en 2015. Trois ans plus tard, aucune catastrophe à l’horizon. Au contraire, le SMIC allemand va augmenter.

Un salaire minimum spécifique (supérieur au salaire légal) a été négocié dans certaines branches
Un salaire minimum spécifique (supérieur au salaire légal) a été négocié dans certaines branches© Allemagne Diplomatie

Le salaire minimum allemand va passer de 8,84 € brut de l’heure à 9,19 € au 1er septembre 2019, puis à 9,35 € au 1er janvier 2020. C’est la recommandation qu’a faite hier à l’unanimité la commission chargée de son réexamen périodique. Elle s’est basée sur l’évolution des salaires allemands en 2016 et 2017, ainsi que sur les accords salariaux signés depuis le début de l’année. Le ministre allemand du Travail et des Affaires sociales, Hubertus Heil, a annoncé qu’il allait publier un décret pour rendre cette augmentation effective.

Il est difficile de connaître précisément le nombre de personnes qui vont bénéficier de la mesure. Les chiffres concernant les personnes payées au SMIC en Allemagne varient de 750 000 à 1,8 million. Il y a quelques jours, l’Office fédéral des statistiques (destatis) en recensait officiellement un peu moins de 1,4 million. La moitié seraient des personnes exerçant des petits boulots, 400 000 des personnes travaillant à temps partiel et 200 000 seulement des personnes travaillant à temps plein. Le chiffre est, en tout cas, en baisse de 400 000 sur un an.

+ 5,8 % au cours des 18 prochains mois

Les réactions montrent, par ailleurs, que le salaire minimum, qui effrayait une bonne partie de l’opinion allemande il y a trois ans, est entré dans les mœurs. Sa hausse en deux temps de près de 5,8 % (un chiffre plus élevé que prévu) va profiter à beaucoup de femmes, de travailleurs de l’est du pays et de personnes sans formation faiblement rémunérées, a applaudi M. Heil. Elle va doper la consommation et offrir aux entreprises une certaine sécurité en termes de planification, ont renchéri Stefan Körzell de la Confédération allemande des syndicats (DGB) et Steffen Kampeter de la Fédération des employeurs allemands (BDA).

Le SMIC ne fait plus peur en Allemagne. Et un signe le confirme : c’est la première fois que la commission du salaire minimum recommande une augmentation par étapes, comme cela se pratique couramment lors des négociations salariales dans les branches professionnelles. Le SMIC n’est plus regardé comme un tueur d’emplois. On juge normal qu’il évolue au même rythme que les salaires.

Il reste, pourtant, des imperfections. La principale est la tendance de certains employeurs à contourner systématiquement le salaire minimum, soit en réduisant le temps de travail de leurs employés à mesure que le SMIC augmente, soit en leur imposant des normes de productivité impossibles à tenir sur le temps imparti. M. Heil a annoncé que l’État allait recruter des douaniers chargés de vérifier le respect de la loi sur le salaire minimum. 

Le salaire minimum dans les pays de l’Union européenne en 2015
Le salaire minimum dans les pays de l’Union européenne en 2015© Allemagne Diplomatie

Un deuxième écueil est le niveau du salaire minimum. Fixé à l’échelle nationale, il a pour but de servir de plancher de rémunération absolu, d’éviter les phénomènes de dumping salarial. Mais pour vivre, il ne suffit pas. C’est, en particulier, le cas dans les grandes villes, souligne la presse allemande. Certains de ses bénéficiaires doivent d’ailleurs recevoir des aides de l’État ou un complément de revenu sous forme d’allocation. À l’inverse, ajoute le BDA, il s’impose à des restaurateurs, maraîchers ou petits commerçants de l’est qui ne peuvent pas se permettre de fortes augmentations salariales…

A.L.

Plus d’informations :

Rapport de la commission sur le salaire minimum (en allemand)

Office fédéral des statistiques (destatis, en allemand)

Salaire minimum dans l'Union européenne (Eurostat, en français)

Ministère fédéral du Travail et des Affaires sociales (en allemand)

Office de presse et d'information du gouvernement fédéral (en allemand)

Retour en haut de page