Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Un musée donne la parole aux migrants

Le futur Musée virtuel des migrations veut être une caisse de résonnance des débats contemporains sur les migrations au sein de la société

Le futur Musée virtuel des migrations veut être une caisse de résonnance des débats contemporains sur les migrations au sein de la société, © pixsell/Fabobo

31.05.2018 - Article

Le premier Musée virtuel des migrations s’apprête à ouvrir ses portes sur le web allemand. Interactif, pédagogique et accessible en ligne 24h/24 depuis le monde entier, il misera sur la parole vivante pour informer et contribuer aux débats de société.

C’est un musée d’un nouveau genre que s’apprête à accueillir l’Internet allemand. Dans quelques jours naîtra à Cologne le premier Musée virtuel des migrations. Ce projet très contemporain  a été présenté en début de semaine.

À l’origine du projet, le Centre de documentation et Musée sur les migrations en Allemagne (DOMiD) a voulu s’adresser à un public de plus en plus mobile et connecté. Le futur musée virtuel sera accessible en ligne de partout dans le monde 24h/24.

Un musée virtuel, interactif et pédagogique

Le Musée virtuel des migrations se visitera depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette. L’internaute disposant de lunettes adaptées aura accès à une visite en 3D
Le Musée virtuel des migrations se visitera depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette. L’internaute disposant de lunettes adaptées aura accès à une visite en 3D© dpa

Interactif et pédagogique, il misera sur la parole vivante avec des interviews et des reconstitutions 3D utilisant la réalité virtuelle. Le cyber-visiteur pourra se plonger à loisir dans différents univers (le kiosque, l’école, l’appartement, l’usine, etc.) pour suivre le quotidien des migrants arrivés en Allemagne. Il pourra aussi, s’il en possède, chausser ses lunettes de réalité virtuelle : tout a été optimisé pour lui offrir un parcours au confort dernier cri.

Le musée propose de découvrir l’histoire des migrations en Allemagne depuis 1945 à travers plus d’un millier d’objets. Ceux-ci ont été scannés en trois dimensions avec des procédés ultra-modernes parmi les 70 000 objets et documents que possède le DOMiD. Le parcours est divisé en trois étapes : de 1945 à 1973 (date de la fin du recrutement de travailleurs étrangers (Gastarbeiter)), de 1973 à 1990 et de la Réunification de l’Allemagne à nos jours.

Caisse de résonnance

Le DOMiD souhaite toutefois aller au-delà du devoir d’information. Il a le souci de multiplier les entrées et les perspectives sur l’histoire des migrations car son ambition est de faire de ce musée une caisse de résonnance des débats qui agitent la société.

Le projet, réalisé avec l’aide de l’Institut Fraunhofer de traitement graphique des données (IGD), est soutenu par l’Agence fédérale pour l’éducation politique (BPB) et par l’association de Rhénanie-Palatinat pour le paysage (LVR).

A.L.

Plus d’informations :

Site web du Musée virtuel des migrations (en allemand et anglais)

Blog du Musée virtuel des migrations (en allemand)

Retour en haut de page