Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

Stationnement gênant : attention danger !

Les voitures mal garées obligent piétons et cyclistes à prendre des risques sur la chaussée

Les voitures mal garées obligent piétons et cyclistes à prendre des risques sur la chaussée, © dpa

30.05.2018 - Article

Les automobilistes qui se garent n’importe où font courir des risques aux autres usagers de la route. Mais bien peu en sont conscients. Plusieurs grandes villes d’Allemagne accueillent cette semaine des initiatives pour les sensibiliser.

Il a y ceux qui se garent en deuxième file, ceux qui privatisent un coin du trottoir, ceux qui débordent sur les pistes cyclables et les passages piétons et bien sûr ceux qui s’installent tranquillement les places réservées aux personnes handicapées… Qui ne connaît pas un automobiliste indélicat ? Qui n’a pas lui-même cédé un jour à la tentation ? Dans le stress des grandes villes, l’automobiliste exaspéré de tourner en quête d’une place de parking finit très souvent par développer un sens aigu de l’égoïsme… Mais ce faisant, il met bien souvent en danger d’autres usagers de la chaussée : cyclistes, piétons, enfants en poussette, personnes en fauteuil ou aînés utilisant un déambulateur. Et généralement, il n’en a pas du tout conscience ! Une Semaine d’action est organisée cette semaine en Allemagne pour changer les choses.

Une semaine pour sensibiliser les automobilistes

À Berlin, sur la Karl-Marx-Allee, les promoteurs de la Semaine contre le stationnement gênant ont été jusqu’à aménager une « piste cyclable de secours » pour sensibiliser les automobilistes
À Berlin, sur la Karl-Marx-Allee, les promoteurs de la Semaine contre le stationnement gênant ont été jusqu’à aménager une « piste cyclable de secours » pour sensibiliser les automobilistes© dpa

La Semaine d’action contre le stationnement gênant existe depuis quatre ans et connaît un succès croissant. Le principe est simple : des volontaires se mobilisent dans les rues pour informer les automobilistes indélicats et leur faire prendre conscience des conséquences de leurs comportements sur les autres. À Berlin, sur la Karl-Marx-Allee, par exemple, ils ont aménagé une « piste cyclable de secours » avec des plots.

Les villes allemandes sont de plus en plus nombreuses à voir fleurir cette initiative citoyenne d’un nouveau genre. Cette année, outre Berlin, elle a lieu à Hambourg, Kiel, Cologne, Bonn, Potsdam, Essen, Krefeld, Bochum et Mönchengladbach.

Les promoteurs s’adressent aux automobilistes, mais aussi aux responsables politiques. Ils espèrent que cette Semaine d’action donnera de la visibilité à leur revendication phare : la hausse des amendes pour stationnement gênant. En Allemagne, ces amendes sont ridiculement faibles (autour de 15-20 euros), déplorent-ils, alors qu’elles peuvent atteindre une centaine d’euros dans certains pays de l’Union européenne, et même 200 euros en Espagne.

Les maires de certaines villes allemandes se sont déjà laissé convaincre. Ils ont relevé sensiblement le prix du stationnement gênant. Les partis Verts et Die Linke, ainsi que plusieurs associations ont également repris les revendications portées par l’initiative Clevere Städte.

À l’origine de la Semaine d’action, cette dernière ne reste pas non plus inactive le reste de l’année. En 2014, elle a lancé une pétition qui est examinée par une commission du Bundestag.

Il y a quatre ans, elle a également lancé une application pour smartphones. Téléchargée plus de 100 000 fois, celle-ci permet à tout un chacun de prendre une photo des voitures mal garées afin de mettre le conducteur à l’index sur Internet, voire de le dénoncer à la police. À défaut de fortes amendes, c’est une manière de faire en sorte que les comportements indélicats passent moins inaperçus et soient davantage sanctionnés.

A.L.

Plus d’informations :

Initiative Clevere Städte (en allemand)

Retour en haut de page