Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

L’Allemagne, terre de start-up

27.06.2018 - Article

Berlin est connue pour son ambiance branchée et créative. La capitale allemande attire de nombreuses start-up. Mais elle n’est pas la seule en Allemagne.

Berlin attire les créateurs de start-up. Mais d’autres villes d’Allemagne essaient aussi de tirer leur épingle du jeu
Berlin attire les créateurs de start-up. Mais d’autres villes d’Allemagne essaient aussi de tirer leur épingle du jeu© dpa Themendienst

Le projet est baptisé « The Ship », le navire, et ses promoteurs sont bien décidés à surfer sur la vague numérique. Une fois sorti de terre au cœur de Cologne, l’« immeuble le plus numérisé » d’Allemagne, offrira 13 000 mètres carrés d’espaces de travail partagés à des start-upeurs de toute la Rhénanie. Il constitue l’un des signes de la vitalité de la création de start-up partout en Allemagne.

Immeuble le plus numérisé d’Allemagne

« The Ship » donnera au quartier d’Ehrenfeld un petit air de Silicon Valley. 500 jeunes start-uppers y travailleront sur sept étages. L’immeuble proposera un restaurant, un parking connecté, une crèche, des espaces de détente, des tables de ping-pong, une salle de fitness et un terrain de football. Convivialité garantie. Mais aussi respect de l’environnement. La construction  répond aux normes les plus strictes. Des capteurs adapteront automatiquement l’éclairage à la luminosité extérieure pour éviter le gaspillage de l’énergie.

« The Ship » a été impulsé par Fond Of, une start-up de Cologne qui fabrique des sacs à dos. Mais une fois réalisé, il profitera à tout un écosystème de jeunes pousses. La région de la Rhénanie et de la Ruhr est en effet le deuxième foyer d’Allemagne pour le développement de start-up, après Berlin. « Il se passe beaucoup de choses sur la scène technologique rhénane », constate Oliver Steinki, l’un des fondateurs de Fond Of. « Même si les Rhénans sont plus réservés que les Berlinois dans la manière de se vendre ».

Les principaux foyers de développement de start-up en Allemagne

Berlin16,8 % des sièges sociaux de start-up
Rhénanie-du-Nord-Westphalie 14,4 %
Dont région métropole Rhénanie-Ruhr
 
11,3 %
Bavière13,4 %
Dont Munich
6 %
Bade-Wurtemberg12,4 %
Dont Stuttgart/ Kalrsruhe    
 
6,4 %
Basse-Saxe12 %
Dont Hanovre/Oldenburg
6 %
Hambourg6,2 %
Hesse6 %
Saxe4,7 %

Source : Rapport de l’observatoire des start-up, 2017


Les espaces de co-working se développent en Allemagne
Les espaces de co-working se développent en Allemagne© dpa-Zentralbild

Berlin, Cologne, la Rhénanie, etc. Ces dernières années, l’Allemagne a vu croître une scène entrepreneuriale jeune, créative, dynamique et enthousiaste à l’idée de participer à la révolution numérique. Des villes, petites ou moyennes, se mettent au diapason. Elles s’efforcent d’attirer les talents en lançant des projets : incubateurs, accélérateurs, espaces de coworking et coopérations avec les universités. Elles proposent aussi des aides financières, du conseil et s’efforcent de renforcer leur environnement scientifique.

En général, ces régions n’hésitent pas à s’appuyer sur leurs atouts traditionnels pour sortir leur épingle du jeu. Le sud de l’Allemagne (Bavière et Bade-Wurtemberg) possède ainsi depuis longtemps des pôles de compétitivité axés sur la fabrication industrielle, l’Internet des objets et la production connectée. Ce sont des aimants pour les créateurs de start-up. Francfort, en Hesse, fait de même en courtisant les jeunes pousses de la « FinTech », ces start-up qui aident les banques à prendre le virage de la révolution numérique.

A.L.

Plus d’informations :

Observatoire des start-up en Allemagne (en allemand)

À Cologne, naissance de l'immeuble de bureaux le plus digitalisé d'Allemagne (en allemand)

Retour en haut de page