Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

L’économie sociale de marché a 70 ans

20.06.2018 - Article

Pour cet anniversaire, des responsables politiques ont rendu hommage au « père » de l’économie sociale de marché, Ludwig Erhardt.

70 ans d’économie sociale de marché
70 ans d’économie sociale de marché© dpa

Le 15 juin, une grande cérémonie consacrée aux « 70 ans de l’économie sociale de marché » a eu lieu au ministère de l’Économie à Berlin. Outre la chancelière Angela Merkel, le vice-chancelier et ministre des Finances Olaf Scholz ainsi que le ministre de l’Économie Peter Altmaier ont tenu un discours à l’occasion du 70e anniversaire de la réforme économique et monétaire en 1948.

Le légendaire ministre de l’Économie Ludwig Erhard est considéré comme le « père » de l’économie sociale de marché. L’invitation à la cérémonie indique que sa vision de « la prospérité pour tous » marque d’ailleurs toujours le régime économique et sociétal allemand. La cérémonie a plus particulièrement porté sur la manière dont l’économie sociale de marché peut être renouvelée face aux défis du 21e siècle, notamment aux bouleversements issus de la mondialisation et de la numérisation.

Pour la chancelière Angela Merkel, l’Allemagne doit devenir plus innovante. Il n’est pas donné que l’Allemagne soit toujours leader des innovations à l’époque de la numérisation, a-t-elle déclaré, faisant allusion à l’intelligence artificielle où l’Allemagne n’est pas « en tête du mouvement », ce qui pourrait avoir un impact sur l’économie sociale de marché. Mme Merkel voit dans l’économie sociale de marché « le fondement de la réussite économique de notre pays ». Mais les conditions de la concurrence se sont aggravées avec la mondialisation.

Le ministre fédéral de l’Économie Peter Altmaier a lui aussi souligné que si l’économie sociale de marché a été synonyme de croissance et de prospérité au cours des 70 dernières années et qu’elle a fait ses preuves, elle doit être renouvelée pour répondre aux défis. Avec la numérisation par exemple, des entreprises asiatiques et américaines détiennent le leadership dans nombre de domaines. L’Allemagne doit aussi rester le pays des inventeurs dans un monde numérisé, a affirmé le ministre.
Pour le ministre fédéral des Finances, Olaf Scholz l’économie sociale de marché est le « moteur de la réussite ». Mais elle ne peut être préservée que si l’Europe agit de concert. Il estime donc qu’il faut s’attaquer énergiquement aux réformes prévues pour l’Union européenne. 

Source : dpa, traduction : deutschland.de

Retour en haut de page