Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

L’Europe, késako ?

Qu’est-ce qui fait bouger l’Europe ? À quelques semaines des élections européennes, l’Office allemand des statistiques a compilé les données pour dresser le portrait du continent en 2019

Qu’est-ce qui fait bouger l’Europe ? À quelques semaines des élections européennes, l’Office allemand des statistiques a compilé les données pour dresser le portrait du continent en 2019, © blickwinkel

09.05.2019 - Article

On la célèbre en ce jeudi 9 mai. On y vote dans quinze jours. Mais que sait-on au juste de l’Union européenne ? Le site de l’Office allemand des statistiques a compilé les données pour répondre à toutes les questions. Portrait en chiffres.

Du 23 au 26 mai, les citoyens européens éliront un nouveau Parlement européen. Quelle direction doit prendre l’Europe ? La question suscite d’intenses débats. Certains thèmes semblent préoccuper l’opinion comme l’évolution démographique, la cohésion sociale, la révolution numérique ou le changement climatique. Mais où en est concrètement l’Europe aujourd’hui dans ces domaines ? À l’heure où la campagne bat son plein, l’Office allemand des statistiques (destatis) a voulu apporter aux citoyens une réponse claire et basée sur des faits. Il a compilé les données fournies par Eurostat et a ouvert un portail statistique spécifique, « Qu’est-ce qui fait bouger l’Europe ? ».

Des faits et des chiffres fiables pour savoir où en est l’Europe

Qu’est-ce qui fait bouger l’Europe en 2019 ?
Qu’est-ce qui fait bouger l’Europe en 2019 ?© Allemagne Diplomatie

L’information (en anglais et en allemand) est accessible, lisible et présentée de manière très visuelle. On y trouve à la fois des données générales, à l’échelle de l’Union européenne (UE), et de nombreux graphiques comparant la situation pays par pays.

On apprend, par exemple, que l’Europe vieillit (près d’un habitant sur cinq a 65 ans ou plus), mais pas au même rythme partout. L’Italie, la Grèce, le Portugal, l’Allemagne et la Finlande sont les pays qui comptent le plus de seniors (entre 21,4 % et 22,6 %). L’Irlande, le Luxembourg et la Slovaquie sont les plus « jeunes », avec 15,5 % ou moins de personnes de plus de 65 ans.

De plus, les Européens sont mobiles. Les plus nombreux à vivre dans un autre pays européen en 2018 étaient les Roumains (3,4 millions), les Polonais (2,6 millions), les Italiens (1,6 millions), les Portugais (1,2 millions) et les Allemands (900 000). Ces derniers vivent volontiers en Autriche ou au Royaume-Uni.

Le portail apporte également beaucoup d’informations en matière économique, comparant par exemple la richesse des régions européennes entre elles. On y apprend que c’est l’Ouest de Londres qui arrive en tête. Mais plusieurs agglomérations allemandes (Hambourg, la Haute-Bavière) sont bien placées, de même que l’Île-de-France.

Enfin, en matière d’environnement, il reste sans doute du pain sur la planche. L’Europe rejette, par exemple, près de millions de tonnes de déchets électroniques par an. Mais les progrès n’en sont pas moins visibles. 17 % de l’énergie consommée dans l’UE provient aujourd’hui de sources renouvelables, et l’UE a réduit ses émissions de 22 % depuis 1990.

A.L.

Consulter le portail « Qu’est-ce qui fait bouger l’Europe » (en anglais ou allemand)

Retour en haut de page