Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Michelle Müntefering en visite à Madrid

La ministre adjointe Michelle Müntefering et son collègue espagnol, Fernando Valenzuela

La ministre adjointe Michelle Müntefering et son collègue espagnol, Fernando Valenzuela, © MAEUEC

18.04.2019 - Article

La ministre adjointe chargée de la politique culturelle internationale au ministère fédéral des Affaires étrangères, Michelle Müntefering, est partie à Madrid pour une visite de travail de deux jours.

Au début de sa visite, Mme Müntefering a déclaré :

L’Espagne est un partenaire européen important et c’est précisément la raison pour laquelle nous voulons approfondir nos approches politiques communes – en faveur d’une Europe forte ! Le ministre fédéral des Affaires étrangères, Heiko Maas, a raison quand il dit que l’Europe a besoin de plus d’Espagne. Il est essentiel à cet égard, notamment en ce qui concerne l’Afrique, notre voisin, de développer des idées en partenariat : pour les domaines de la culture et des sciences mais aussi pour les industries créatives et la promotion féminine. Les relations culturelles et scientifiques entre l’Allemagne et l’Espagne sont extraordinairement étroites et intensives. J’aimerais les voir se poursuivre et se développer.

Des entretiens politiques : focus sur les lignes directrices de la politique africaine

Michelle Müntefering a rencontré tout d’abord Fernando Valenzuela, secrétaire d’État au ministère espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération (MAEUEC), pour des entretiens politiques qui ont porté sur des questions africaines. Les nouvelles lignes directrices de la politique africaine du gouvernement fédéral ainsi que le troisième plan Afrique (Plan África) du gouvernement espagnol ont été au cœur de ces entretiens. De manière générale, l’Allemagne souhaite entretenir des échanges étroits avec l’Espagne.

Un colloque sur la recherche sans frontières

Michelle Müntefering participera aux côtés du président de la Fondation Alexander von Humboldt, Hans-Christian Pape, à l’ouverture officielle du colloque intitulé « Recherche sans frontières. L’héritage d’Alexander von Humboldt de nos jours » (Forschung ohne Grenzen. Das Erbe Alexander von Humboldts heute), organisé du 11 au 13 avril à Madrid par la Fondation Alexander von Humboldt. Parmi les participants figurent quelque 200 membres de la communauté Humboldt venus d’Espagne, du Portugal, de France, de Belgique, des Pays-Bas, du Luxembourg et d’Allemagne ainsi qu’une soixantaine de jeunes chercheurs des grandes universités et institutions de recherche en Espagne et au Portugal.

Échange avec des acteurs culturels

Rendez-vous dans la galerie d’art Juana de Aizpuru
Rendez-vous dans la galerie d’art Juana de Aizpuru © José Alberto Puertas

On mentionnera comme autres priorités de Mme Müntefering pendant ce déplacement une discussion avec des Espagnoles actives dans le domaine de la culture et des médias, une rencontre avec des acteurs culturels et des représentants des industries créatives espagnoles dans une grande galerie d’art madrilène ainsi que la visite de l’antenne de l’Institut allemand d’archéologie (DAI) à Madrid qui fête ces semaines-ci le 65e anniversaire de sa réouverture en Espagne après la Seconde Guerre mondiale. Au DAI Madrid, Mme Müntefering s’informera sur différents projets du DAI à vocation régionale, notamment le tout récent projet de fouilles dans la ville califale de Medina Azahara. Ce site qui est inscrit depuis 2018 sur la liste du patrimoine culturel mondial de l’UNESCO représente le plus important site archéologique de la culture islamique en Europe.

En 2015, un accord-cadre portant sur l’exploration archéologique de ce site a été signé entre le DAI et le ministère de la Culture de la communauté autonome d’Andalousie, l’objectif étant d’internationaliser l’exploitation scientifique du site. Le projet est dirigé par un chercheur employé par le DAI.

Retour en haut de page