Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

L’Europe : des réponses communes

Les ministres des Affaires étrangères Heiko Maas, Jeremy Hunt et Jean-Yves Le Drian

Les ministres des Affaires étrangères Heiko Maas, Jeremy Hunt et Jean-Yves Le Drian, © Ministère fédéral des Affaires étrangères

04.02.2019 - Article

Heiko Maas a participé à la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Bucarest.

Le règlement urgent de deux crises internationales a été au centre de la réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l’UE (« Gymnich »). Heiko Maas a annoncé, de concert avec les ministres des Affaires étrangères français et britannique, la création d’INSTEX, véhicule spécial destiné à faciliter les transactions commerciales légitimes avec l’Iran. D’autre part, l’Allemagne participera au sein d’un groupe de contact à l’émergence d’un processus politique pour la tenue d’élections libres et justes en vue d’un règlement de la crise au Venezuela.

Venezuela : ensemble pour des élections libres

L’Allemagne fait partie depuis hier d’un groupe de contact international pour poursuivre ses efforts en faveur de la tenue d’élections libres et justes au Venezuela. Heiko Maas a déclaré : « Des personnes courageuses sont actuellement dans la rue au Venezuela pour défendre la démocratie et protester contre l’oppression dans leur pays. Ils ont tout notre soutien. » Si Nicolás Maduro n’est pas prêt à organiser de nouvelles élections, l’Allemagne se réservera le droit de reconnaître Juan Guaidó comme président par intérim pour la tenue de nouvelles élections au Venezuela, a ajouté le ministre. La haute représentante de l’Union européenne, Federica Mogherini, a annoncé la création d’un groupe de contact composé de pays d’Europe et d’Amérique latine qui accompagnera une solution pacifique et démocratique de la crise au Venezuela.

Iran : ensemble pour des transactions commerciales légitimes

En marge de la réunion des ministres des Affaires étrangères, Heiko Maas, Jean-Yves Le Drian et Jeremy Hunt ont annoncé la création d’INSTEX, véhicule spécial destiné à faciliter les transactions commerciales légitimes avec l’Iran dans le cadre des efforts visant à sauvegarder le Plan d’action global commun (PAGC). Concrètement, l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne veulent sauvegarder les dispositions économiques de l’accord sur le nucléaire à condition que l’Iran mette pleinement en œuvre ses engagements en ce qui concerne son programme nucléaire. Cela inclut la pleine coopération de l’Iran avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). La priorité sera donnée aux secteurs importants pour la population iranienne, tels que les produits pharmaceutiques, les dispositifs médicaux et les produits agro-alimentaires. Heiko Maas et ses homologues veulent poursuivre l’élargissement d’INSTEX aux pays européens intéressés et sont attachés au maintien de l’accord sur le nucléaire avec l’Iran qui est le fruit de longues négociations.

Déclaration conjointe sur la création d’INSTEX, véhicule spécial destiné à faciliter les transactions commerciales légitimes avec l’Iran dans le cadre des efforts visant à sauvegarder le Plan d’action global commun (PAGC)

Ce que vous devriez savoir sur la crise au Venezuela

Retour en haut de page