Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Conseil européen à Bruxelles : Véritable tour de force diplomatique selon Angela Merkel

À Bruxelles, la chancelière fédérale Angela Merkel a également salué la coopération entre les pays membre de l’UE

À Bruxelles, la chancelière fédérale Angela Merkel a également salué la coopération entre les pays membre de l’UE, © Bundesregierung/Kugler

26.11.2018 - Article

Les chefs d’État et de gouvernement de l’UE ont approuvé l’accord sur le Brexit ainsi que la déclaration politique concernant les futures relations entre l’UE et le Royaume-Uni.

La chancelière fédérale Angela Merkel a déclaré lors d’une conférence de presse à Bruxelles : « C’est un jour historique, qui donne lieu à des sentiments très ambivalents. » Elle estime tragique que le Royaume-Uni quitte l’Union européenne au bout de 45 ans, mais l’UE doit bien sûr respecter le vote du peuple britannique.

« Et dans ce contexte, il est bon que nous nous soyons entendus sur un accord de sortie et sur une déclaration politique fixant le cadre des relations futures avec le Royaume-Uni », a ajouté la chancelière.

Protection des ressortissants de l’UE au Royaume-Uni

La chancelière a déclaré « que, du point de vue des 27 pays membres, il existe désormais une base en vue d’une séparation ordonnée et de l’aménagement de relations futures ». C’est selon elle un tour de force diplomatique qui a été accompli, et ce, dans une situation jusqu’alors inédite.

Mme Merkel a souligné que l’accord sur le Brexit protégeait les citoyens de l’UE vivant au Royaume-Uni et qu’il existait une garantie de ne voir aucune frontière dure réapparaître en Irlande. « Nous avons maintenant le temps de définir les relations futures. »

Lors d’un sommet extraordinaire convoqué par le président du Conseil européen Donald Tusk, les chefs d’État et de gouvernement de l’UE se sont d’abord réunis au format prévu par l’article 50 du traité sur l’Union européenne, c’est-à-dire à 27 sans le Royaume-Uni. Ils ont ensuite rencontré la première ministre britannique Theresa May. Les chefs d’État et de gouvernement de l’UE ont approuvé l’accord de sortie sur lequel s’étaient entendus les négociateurs du Brexit le 13 novembre, ainsi que la déclaration politique fixant le cadre des relations futures entre l’Union européenne et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord.

Comment se déroule la ratification ?

Après son approbation par les chefs d’État et de gouvernement vient l’étape suivante : l’accord de sortie doit à présent être approuvé par le Parlement européen (accord relevant uniquement de l’UE), ainsi, bien sûr, que par le parlement britannique. Le Bundestag est tenu informé en permanence, mais il n’a pas à approuver l’accord.

Maintenir des relations étroites avec le Royaume-Uni

L’Allemagne reste évidemment intéressée par un étroit partenariat avec le Royaume-Uni, y compris à l’avenir. Le gouvernement fédéral, les 26 autres pays membres et les institutions européennes sont unanimes sur ce point.

© Gouvernement fédéral

Retour en haut de page